Tabula banasitana

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4944 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRO :

La Table de Banasa est un exemple pertinent d’inscription qui a permis de mieux appréhender le fonctionnement des services impériaux. Ce document fût découvert en juin 1957, non loin du forum de Banasa (ancienne colonie romaine, actuellement au Maroc) au niveau du portique orientale, dans une dépendance des thermes de l’Est. Le document est une table en bronze mesurant64x42 cm, dont les 53 lignes gravées s’étendent dans un espace de 57x38 cm. Le forme stylistique nous permet de situer le document dans l’ensemble des actes sur bronzes de la fin du IIème siècle. Aussi l’écriture nous renseigne-t il sur l’auteur de ce document : la chancellerie romaine. D’une part, le contenu du texte emprunte plusieurs formules qu’on retrouve déjà à l’époque de Trajan. D’autre part,la paléographie latine pose l’hypothèse que certaines fautes incombent non pas à la faute du graveur mais à une graphie de la chancellerie romaine qui aurait été mal compris dans les bureaux de la Maurétanie Tingitane. Par ailleurs, cette dernière hypothèse nous renvoit au trajet qu’aurait emprunté la table de Banasa : de la chancellerie, elle arriverait à Tanger, et enfin à Banasa où elle estdestinée. Cela étant, le document sur bronze livré en une facture n’en demeure pas moins un corpus d’un ensemble de trois textes dont les antériorités sont variables. Le premier texte (l. 1 à 8) est une copie d’une lettre de Marc Aurèle et de Lucius Verus, datant de 168-169, au procurateur de Maurétanie Tingitane Coiedius Maximus. Suite à une requête que ce dernier aurait transmis, l’empereur accordela citoyenneté à une famille d’une tribu maure, notamment Zegrenses: Julianus, Zeddina et ses quatres enfants. Le second texte (L. 9 à 13) est une copie d’une lettre de Marc Aurèle et de Commode, datant du début de l’année 177, au procurateur Vallius Maximus, suite à une requête de son prédécesseur Epidius Quadratus concernant l’octroi de la citoyenneté à la famille d’Aurelius Julianus ( fils duprécédent Julianus ) . Enfin le troisième texte est un extrait du registre impériale, datant du 6 juillet 177, où est inscrit les noms des nouveaux citoyens tenu à jour règne après règne de tous les empereurs. Ainsi, est posé de façon ostentatoire ce document officiel à valeur de droit public dans une partie de l’empire où la romanité a toutes les difficultés à s’imposer. Depuis sa conquête, laMaurétanie Tingitane ne fût jamais lieu paisible, notamment à l’époque qui entoure la Table de Banasa. En 142-143, la cité de Sala dû s’entourer de rempart faces aux razzias courantes. Le gouvernement de la province fût exceptionnellement confié à un sénateur pour pouvoir intégrer des légionnaires aux troupes auxiliaires. En 146-147, des renforts arrivèrent d’Espagne. En 168-169, Volubilisconstruisirent des remparts. En 172-173, les tribus maures vont même jusqu’à envahir le sud de l’Espagne. Il l’eut fallut rattacher la bétique (province sénatoriale) à la Tarraconaise (province impériale) et envoyer des troupes des balkans. L’agitation renaît en Maurétanie Tingitane en 175. En 177-178, la situation semble s’apaiser comme en témoigne les frappes de monnaies de Commode qui consacrent lerétablissement de la paix. Dans quelles mesures la Table de Banasa, à travers l’octroi de la citoyenneté romaine à des membres de la tribu Zesgrenses, nous renseigne-t-elle sur les étapes d’une procédure de naturalisation ? Nous verrons comment l’octroi d’une citoyenneté spécifique s’inscrit dans une politique diplomatique. Cette procédure est portée à l’initiative du procurateur et révèle le rôleprimordiale de celui. Cependant, c’est bien à l’empereur que revient la prééminence juridique, puisqu’il consacre cette acte sur le plan du droit public


La table de Banasa octroie la citoyenneté romaine aux Julianius. Elle fait état de l’existence de la tribu des Zegrenses. Les rapports difficiles que les romains entretiennent avec celle-ci amènent à adopter une stratégie plus...
tracking img