Tamrifi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1150 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’huile d’argan

L’huile d’argan constitue le produit principal de l’arganier. Elle est extraite à partir de l’amande par des femmes d’une manière ancestrale et quelques fois dans des conditions très précaires. Cette huile est commercialisée dans des bouteilles recyclées aux bords des routes.

Extraction artisanale

L’extraction artisanale de l’huile d’argan est une tache féminine, elle sefait en plusieurs étapes :
1. Dépulpage : les femmes enlèvent la peau du fruit à l’aide de deux pierres et la séparation de la pulpe et de la noix se fait au fur et à mesure de l’opération de dépulpage.
2. Concassage ou décorticage : Il se fait avec les mêmes pierres que le dépulpage, la 2noix est concassée en l’écrasent fortement ; le triage se fait à la fin de l’opération.
3. Torréfaction desamandes : elle se fait dans des récipients en terre sur un feu de bois doux.
4. Mouture des amandes : elle se fait avec une meule en pierre taillée ; il en résulte une pâte de couleur brune.

5. Malaxage et pressage : la pâte obtenue est malaxée à la main dans une bassine. Elle est additionnée d’eau en petite quantité jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse, qui est alors pétrie énergiquementjusqu’à ce que l’huile apparaisse. Le pressage manuel donne de l’huile qui est mise dans des bouteilles recyclées.
formation des femmes des groupements.
Pratiquement toutes les femmes qui connaissent le métier d’extraction de l’huile d’argan sont analphabètes. Le but de projet est non seulement la valorisation de l’arganier mais aussi la promotion de la femme rurale. Aussi de nombreuses activitésde formation ont été menées et le travail se poursuivra dans l’avenir. La formation des femmes aux techniques de torréfaction, d’extraction, de filtration, d’organisation du travail, de mise en bouteilles et de sertissage a été assurée par notre équipe.

Le rendement en huile est faible et que l’extraction artisanale nécessite beaucoup de temps. Ceci explique la difficulté du processusartisanal d’extraction de l’huile d’argan. C’est la raison pour laquelle les populations locales abandonnent de plus en plus cette production. Les jeunes femmes actuellement moins intéressées par ce travail cherchent à investir leurs efforts dans des travaux moins pénibles et plus rentables. Le concassage et le dépulpage absorbent à eux seuls, plus de 87 % du temps.
Les femmes sont unanimes sur leconcassage, le dépulpage, la mouture, la torréfaction et enfin le malaxage et le pressage.

L’extraction artisanale n’obéit pas du tout aux normes de qualité et d’hygiène. Il faut noter qu’en milieu rurale il y a un manque d’eau potable, les femmes utilisent l’eau pluviale stockée dans des puits perdus pour l’extraction artisanale de l’huile d’argan. L’analyse bactériologique de cette eau a révélé laprésence de plusieurs germes.

Amélioration de la technologie d’extraction de l’huile d’argan

Un des objectifs de notre projet est de doter les coopératives d’un ensemble technologique pour extraire l’huile d’argan pour alléger la pénibilité de l’extraction artisanale, travailler dans des conditions sanitaires adéquates et mettre sur le marché une huile avec un label qui garantit sonauthenticité.

NORMES A RESPECTER

Obligation générale

Les exploitants du secteur alimentaire veillent à ce que toutes les étapes de la production, de la transformation et de la distribution des denrées alimentaires sous leur responsabilité soient conformes aux exigences pertinentes en matière d'hygiène fixées par le présent règlement.
Ces principes prescrivent un certain nombre d'exigences àrespecter pendant toute la durée du cycle de production, de transformation et de distribution afin de permettre, grâce à une analyse des dangers, l'identification des points critiques dont la maîtrise est indispensable pour garantir la sûreté alimentaire.

Sécurité

identification de tout danger qu'il y a lieu d'éviter, d'éliminer ou de ramener à un niveau acceptable;
identification des points...
tracking img