Tant que les lions n´auront pas leur historien, les histoires de chasse continueront à glorifier le chasseur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (754 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L´histoire du monde et aussi le monde d´aujourd´hui connaît beaucoup de cas où certains événements ne seront jamais suffisamment éclaircis et où la plupart de société se pose la question si ças´est passé comme on le présente ou s´il y a une anguille sous roche. Le proverbe africain „Tant que les lions n´auront pas leur historien, les histoires de chasse continueront à glorifier le chasseur“nous fait songer à la réponse. Est-ce qu´il est toujours approprié de considérer plusieurs points de vue pour pouvoir mieux comprendre la vérité et formuler son propre opinion sur une problématique? Nousallons essayer d´y réflechir en proposant quelques exemples.

L´affaire Dreyfus est un conflit social et politique de la Troisième République de France. Il s´agit d´une affaire qui divisaitprofondément l´opinion du public en France pendant douze ans sur la culpabilité du capitaine Alfred Dreyfus qui était d´origine juive. En 1894, il était accusé d´espionnage, plus concrètement d´avoir livréaux Allemands des documents secrets. Ensuite, il était condamné à perpétuité pendant un procès à huis clos pour la trahison en vertu d´une lettre non signée et non datée interceptée par lecontre-espionnage français. L´analyse graphologique profane de lettre a discerné l´écriture de Dreyfus. Après quelques années, Picquart, le nouveau directeur du contre-espionnage a révélé que l´analyse étaitfausse et que la lettre a été écrite par le commandant Esterházy. En dépit de ce fait, les supérieurs ont refusé de revoir le procès. Picquart était incarcéré et renvoyé de l´armée. Même si Esterházy étaitaccusé par le président du Sénat, sous les acclamations des nationalistes il était acquitté. Enfin, la réhabilitation de Dreyfus a eu lieu en 1906. Comme ça, on peut voir que c´est difficile dereconnaître la vérité. D´un côté, on peut admettre que ce n´était qu´une erreur judiciaire, mais vue qu´à l´époque l´antisémitisme ne se cachait pas, il est probable que Dreyfus était un coupable idéal...
tracking img