Tarde: la foule

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2475 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Gabriel Tarde : Le public et la foule

Introduction:
«La foule a commencé à apparaitre sous un grand nombre d’aspect: populace frénétique, personnes incomprises, dupes jetées en pâture aux politiciens , véhicule d’un besoin séculaire de justice, agent de régression à un passé animal, menace pour le présent, espoir pour l’avenir » McClelland.
Gabriel Tarde (1843 1904)Fils d’une grandefamille de notable, il fait des études de droit et devient juriste, sociologue et philosophe. Dans les années 1880, Tarde publie régulièrement des articles dans la Revue philosophique et à partir de 1887 aux Archives d'anthropologie criminelle. Etant un homme de terrain, Tarde s’oppose à Durkheim qu’il considère comme son rival. Ainsi, il estime que les phénomènes collectifs doivent être traitéde la même manière que des phénomènes psychologiques et appréhende le social à partir de l‘individu. Auteur de nombreux ouvrages, tel que La Criminalité comparée ou Les Transformations du pouvoir, Tarde publie en 1901, un ouvrage clé: l’opinion et la foule. Dans cette ouvrage, il nous explique comment un individu se comporte Lorsqu’il est sous l’influence d’une foule mais aussi du public. Il fauten effet distinguer la foule du public qui ont leur caractéristiques propres allant parfois jusqu’à s’opposer.
L’Extrait étudié est un article de 1898 et s’intitule: « le public et la foule», après lecture, des questions subsistent de quelle manière tarde posent les premiers éléments de la science de l’opinion public? quelles sont les rapports entre public et foule? Comment se développe lepublic? Et quelles sont ses manières d’agir?

Au 19ieme siècle il existe 4 courants de pensée: l’expérimentalisme social(Godin), l’économie politique(Marx) ,la théorie de la bureaucratie (weber) la psychologie des foules (tarde, le bon)

I-un nouveau courant de pensée: la psychologie des foules (les caractéristiques fascinantes des phénomènes de masse )
-A)Définitions, une masse qui attirePréjugés: La foule n’est pas comme les contemporains le pensent « toute sorte de groupement humain » Il peut y avoir une foule de 20personnes écoutant un musicien dans la rue ou 100 000 supporters dans un stade. La foule ne se caractérise pas par son nombre, elle est bien plus que ça, elle appel «  irrésistiblement » le spectateur. L’individu est en effet inconsciemment attiré par le phénomène defoule, comme le fait social que Durkheim définissait comme étant «  la manière d’agir, de penser et de sentir extérieure à l’individu et qui est doué d’un pouvoir de coercition en vue duquel elle s’impose à lui » .

Le public contrairement à la foule n’a pas d’équivalent en latin ou de synonyme. Tarde associe la naissance du public à la naissance de l’imprimerie(16ieme siècle)c’est-à-dire le« transport de la pensée à distance. »Le public se définie comme « une collectivité purement spirituelle comme une dissémination d’individus physiquement séparés est dont la cohésion est toute mentale. » Le public tout comme la foule attire car «  il absorbe, comme un fleuve à ses affluents »
En effet il apporte une forme nouvelle du rapport social de masse avec le public.  Le public serait doncune foule dispersée. Comme disait Moscovici « masse qu’on ne voit nulle part, parce qu’elle est partout. » On les retrouve chez les lecteurs de presse, téléspectateurs, auditeurs…
Attention: l’opinion publique n’est pas ce qu’elle était avant le 19ieme: une opinion d’élite face a l’opinion vulgaire. Elle était publique car elle avait pour but d’être rendue publique.
A la fin du 19ieme: l’opinionpublic devient l’opinion du public lui-même.

B) les différentes foules au final réunissent, caractère paradoxale des foules
Le Bon eut raison de parler de l’ère des foules car, les phénomènes de masse n’ont cessé de s’accroitre au fil du temps. Il existe plusieurs manière d’être de la foule
-expectantes: curiosité collective, attente d’une exécution ou qu’un spectacle commence. Cette...
tracking img