Tartuffe, une oeuvre comique mais pas seulement + face cachée de tartuffe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (837 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
R***** Justin 2c2 26 avril 2011

Dissertation de Français

Sujet n°2 – littéraire

A propos du Tartuffe de Molière,un critique a pu affirmer que « dans cette pièce l’auteur cherche à nous faire rire, mais pas uniquement ».

Le livre s’appelle Tartuffe, comédie représentée pour la première fois au château deVersailles le douze mai 1664. Cet œuvre écrite par Molière fait partie de la littérature française dans la deuxième moitié du XVIIe siècle.
Jean-Baptiste Poquelin sous son pseudonyme Molière naît en1622, destiné à une carrière bourgeoise il préfère fonder l’Illustre-Théâtre accompagné de sa maîtresse. Plus tard il s’engage dans une troupe de comédiens ambulants puis en 1655 Molière devient auteur.Molière fut directeur de troupe, metteur en scène, acteur et auteur.
Cette œuvre est une comédie du genre théâtrale en cinq actes écrite en vers. A travers le titre Tartuffe Molière désigne lepersonnage Tartuffe de sa comédie, qu’il montre sous un aspect péjoratif. Il le montre plus particulièrement comme quelqu’un de profiteur, se gorgeant de biens qui ne lui appartient pas, faussant les motset brouillant la communication entre les personnes qu’il entoure. Il évoque donc également à travers ce titre tous les tartuffes cet-à-dire toutes les personnes qu’il considère d’hypocrite, de fourbeou encore d’imposteur.
La 1ère de couverture de ce livre illustre un loup en gros plan, sa tête est cachée par un masque de brebis. Cette couverture illustre bien le message que souhaite passerMolière, il veut nous dire que les apparences sont trompeuses, « l’habit ne fait pas le moine, méfions nous des apparences ».
Dans le développement qui va suivre, je vais démontrer que bien que l’auteurcherche à nous faire rire, mais aussi à dénoncé certaine partie de la société.

En écrivant cette pièce, Molière s’attaque à un bastion très influent : les dévots. Parmi eux se trouvent des hommes...
tracking img