Tartuffe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (399 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En écrivant cette pièce, Molière s’attaque à un bastion très influent : les dévots. Parmi eux se trouvent des hommes religieux corrects, sincères et innocents mais aussi des hommes sans aucune moraled'esprit et qui profitent de ce rôle sans pitié. C’est cette seconde catégorie que Molière tente de critiquer.

Mais il dépeint aussi une famille aisée de la grande bourgeoisie. Orgon, ayant établisa position financière, cherche une sorte de légitimité religieuse. Comme tous les grands bourgeois dépeints par Molière, il fait preuve d’une certaine naïveté. Il pratique une sorte de dictature surses enfants. Le thème du mariage forcé, si contraire aux principes de Molière, est présent dans la pièce.

La pièce est ancrée dans la réalité historique avec l’allusion à la Fronde, qui a déchiréla France une quinzaine d’années auparavant. Le roi y apparaît plein de mansuétude et de sagesse.

Gravitent autour d’Orgon et de Tartuffe (qui n’apparaît que très tardivement, à la scène 2 del'acte III) les personnages chers à Molière : les enfants naïfs et impétueux (Damis, Mariane et Valère), les personnages sages et raisonnables (Elmire et Cléante), la servante pleine de bon sens au francparler (Dorine), la vieille dame hors du temps et de la raison (madame Pernelle).

Malgré tous ces ingrédients qui font de Tartuffe une comédie de facture assez classique, la pièce resterévolutionnaire par sa mise en cause d’une religion qui deviendrait dictatoriale. Elle est, avec Dom Juan, une des pièces qui ont soulevé le plus de polémiques et d’oppositions.

Même si sa préface sembleindiquer qu’il a installé une sorte de vision manichéenne, Molière laisse peser l’ambigüité sur l'hypocrite : il a tout fait pour « bien distinguer le personnage de l’hypocrite d’avec celui du vrai dévot». On peut supposer que Molière a été lui-même hypocrite sur cette affirmation, parce qu’il voulait voir sa pièce jouée ; Tartuffe n’est pas seulement un faux dévot mais également un libertin. Il...
tracking img