Tartuffe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (636 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Le Struthof est un écart de la commune de Natzwiller, située dans le sud-ouest du département du Bas-Rhin.
C'est au Struthof qu'a été installé durant la Seconde guerre mondiale le seulcamp de concentration et d'extermination nazi[1] qui se trouve aujourd'hui sur le territoire français : le KL-Natzweiler

Les "expériences médicales"
Le camp est aussi connu pour lespseudo-expériences scientifiques qui y ont été pratiquées sur des détenus. À cet effet avaient été aménagées une salle de dissection ainsi qu'une chambre à gaz, située en contrebas du Struthof.
Cette chambre à gazest utilisée du 11 au 19 août 1943 pour l'exécution de détenus juifs : 57 hommes et 30 femmes, internés à Auschwitz, sont envoyés au camp du Struthof pour y être assassinés avec des selscyanhydriques (Zyklon B). Une personne ayant été préalablement exécutée par balle pour rébellion, ce sont finalement 86 juifs qui sont gazés personnellement par le commandant SS du camp, Joseph Kramer. Leprofesseur August Hirt, SS-Hauptsturmführer et proche d'Heinrich Himmler, avait pour objectif au travers de ces gazages de constituer une collection de "crânes de commissaires bolcheviks juifs" pourl'Institut anatomique de Strasbourg.
La chambre à gaz a été par la suite utilisée pour 15 expériences atroces au gaz phosgène par le virologiste Otto Bickenbach sur des détenus de droit commun et desTziganes.
Un autre médecin SS, le professeur Eugen Haagen, a pratiqué au Struthof des injections de lèpre, de peste et d’autres maladies sur des détenus de manière à observer les effets de cescontaminations ; plusieurs traitements étaient essayés pour une même maladie. L’expérience terminée, si les sujets n’étaient pas morts, ils étaient exterminés et incinérés.
Afin de mener à bien ses expériencessur le typhus, Von Haagen se fait aussi remettre environ 200 Tziganes arrivés directement d'Auschwitz au Struthof durant les mois de novembre et décembre 1943. Début 1944, les Tziganes sont mis à sa...
tracking img