Taux dinterets

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1050 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
II_ Evolution des inégalités et pauvretés en France

1) Les inégalités et la pauvreté en France

Les inégalités en France, ne sont plus les mêmes qu’auparavant, il n’existe plus d’inégalités politiques en France. Elles sont aujourd’hui basées principalement sur des inégalités de revenus et de patrimoine. Parfois, il existe des inégalités de pouvoir avec l’influence médiatique qui influe surles pensées.
Des inégalités de devoirs sont aussi visibles avec l’exemple des grévistes de la SNCF ou de la RATP qui empêchent des milliers de personnes à ne pas aller travailler en retenant tout trafique de circulation sur les voies ferrées.
Pours finir, les inégalités de connaissances professionnelles ou culturelles, etc.

La pauvreté concerne, en France, toutes les personnes ne disposant pasde ressources matérielles suffisantes pour vivre correctement. Le taux de pauvreté des ménages a lui, baissé dans sa globalité. Cette diminution provient surtout des retraités qui passe d’un taux de pauvreté de 27,3 % en 1970 à 3,8 % de nos jours, mais également des aides sociales créées telles que le RMI, les aides au logement .. Qui diminue la pauvreté des actifs.

En France la pauvretétouche trois catégories d’individus importantes :
_ Les jeunes sont les plus concernée par la pauvreté avec un taux de pauvreté de 10 % en 2000. 8% des enfants de moins de 16 ans vivent sous le seuil de pauvreté relative en2 000. 500 000 personnes vivent dans des logements insalubres, ainsi 42 000 enfants sont atteints de saturnisme à cause de ces logements vétustes. Les étudiants sont égalementsouvent en situation financière difficile, on en compte 200 000 en France en 2000.
_ Les familles monoparentales sont également souvent touché par la pauvreté ( 30% ). Ces familles sont généralement composées d’une mère avec ses enfants et la proportion de pauvres est alors 2,3 fois plus forte dans ces familles que dans l'ensemble de la population.
_ Les ruraux, de moins en moins nombreux avecl’exode rurale et l’urbanisation, sont de petits agriculteurs et bénéficient du RMI.

[pic]

Sur ce tableau nous pouvons voir la proportion de pauvres selon le type de ménage avec un fort taux de pauvreté, pour les familles monoparentale ( 30% en 2005 pour un seuil de 60% de la médiane ) mais également pour les ménages complexes (20,1%).

La pauvreté est concentrée géographiquement danscertaines zones. Les habitants de ces zones n’ont alors pas accès aux réseaux sociaux qui pourraient faciliter leur insertion économique. La population immigrée est concentrée dans ces zones et pose alors problème dans la société. Par ailleurs, le problème du logement tout est aussi important dans ces zones de pauvreté ciblées.

D’autres logements sont alors créés :
- Les bidonvilles quiréapparaissent au cours des années 1990 après avoir été détruits dans les années 70.
- Les campings à l’année en mobile home ou caravane qui touche entre 70 000 et 120 000 personnes, principalement des salariés aux revenus modestes, des retraités, ou des ménages en attente de logement et bientôt des étudiants à la recherche ce type de logement.
[pic]

2) L’évolution depuis 1970 de la pauvreté et desinégalités

- Les inégalités au niveau de la pauvreté ne cesse de décroitre depuis les années 70, la pauvreté a cependant légèrement augmenté en 2005 cependant, les inégalités de patrimoine (immobiliers et mobiliers) se sont renforcées entre 1997 et 2003. Le nombre de personnes pauvres ne cesse d’augmenter : 260 000 pauvres supplémentaires chaque année.
En 2005, on comptait 7,1 millions de personnespauvres en France selon l‘INSEE : 
Le taux de pauvreté toucheraient donc en 2005 12,1% et 6,3% de la population, contre 12,2% et 6% en 2002.
Il existe alors des recours à cette pauvreté tels que Le Haut commissaire aux Solidarités actives, représenté par Martin Hirsch et qui est alors chargé de réduire la pauvreté en France d’un tiers en cinq ans, c‘est une planification quinquennale....
tracking img