Taylor fayol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1435 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Frédéric Winslow Taylor (1856-1915) est le fondateur du management scientifique du travail, qui fit passer l'art, le savoir faire d'un petit nombre au savoir refaire du plus grand nombre en formalisant et standardisant les méthodes, les outils, les connaissances. Taylor s'appuya sur la démarche scientifique qui observe et quantifie.
Il utilisa essentiellement le chronomètre, segmenta les tâcheset sépara les fonctions d'exécution et d'organisation, prôna la spécialisation.

* Le père de la théorie de la gestion scientifique (Scientific Management)
L’ingénieur américain Frederick Winslow Taylor est à l’origine de l’organisation scientifique du travail (OST
Le management scientifique
Taylor en arrive à mettre en évidence quatre grands principes qui caractérisent son système demanagement :
1. Il appartient aux membres de la Direction (comprenez du management, de l'encadrement), de mettre au point la technique d'exécution de chaque élément du travail, les ouvriers ayant seulement à perfectionner les outils et les conditions de travail. Les membres de la Direction doivent donc réunir toutes les connaissances empiriques, les classer et les transformer en loisscientifiques. C'est à eux que revient la définition des conditions optimales d'exécution d'une tâche et la fixation des normes du travail acte pièces.
2. Les ouvriers doivent être sélectionnés puis entraînés, afin de perfectionner progressivement leurs qualités et leurs connaissances.
3. Les ouvriers doivent suivre les directives données sur la façon d'exécuter le travail. Taylor a la certitude que letravail doit être exécuté conformément aux règles découvertes par la Direction qui a dû mettre au point les meilleures méthodes (the one good way) avec les outils les plus appropriés.
4. Dans ces conditions, la responsabilité du travail est donc vraiment partagée entre les ouvriers et les membres de la Direction.

Les principes du management scientifique peuvent être résumés par :
*Utiliser la Science, pas les méthodes empiriques
* Chercher l'harmonie et non la discorde
* Chercher la coopération plutôt que l'individualisme
* Chercher le maximum de productivité
* Promouvoir le développement de chaque employé pour sa plus grande efficacité et prospérité

Les quatre avantages qu'apporte ce système :
1. Le prix de revient de fabrication diminuant grâce àune production améliorée, l'industriel peut réaliser de meilleurs bénéfices.
2. Les consommateurs en profitent, puisqu'ils peuvent acheter moins cher des produits dont le prix de vente doit diminuer de façon sensible.
3. L'ouvrier reçoit un salaire supérieur à celui qu'il recevait antérieurement, et ceci sans que ses horaires de travail augmentent.
4. Le climat de l'entreprise doitêtre transformé, la coopération étant préférable au conflit permanent, la considération réciproque préférable à la méfiance.

Il a été le plus souvent mal compris et l'esprit de sa méthode complètement déformé

* La recherche du « one best way »
Taylor recherche le meilleur geste que l’ouvrier doit faire pour chaque tâche à effectuer, c’est-à-dire le « One Best Way », pour éviter la flâneriesystématique et augmenter les cadences afin d’augmenter la productivité.

The One Best Way" (la meilleure façon de produire), permettant le rendement maximum. Cette organisation peut-être définie et rentable grâce à l'analyse des techniques de production (gestes, rythmes, cadences), à la définition des tâches (conception) a priori et au passage du salaire à la tâche au salaire à l'heure.

*La conception des postes et de l’organisation du travail
Une double division du travail.
D’une part une division verticale des tâches fondées sur la séparation entre la conception et l’exécution ( la direction donne les consignes, les ouvriers doivent les appliquer). Le savoir des ouvriers devient la possession de la direction des entreprises.
D’autre part une division horizontale des...
tracking img