Taylor&ford

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (282 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Taylor, autrefois un ouvrier qui a gravit les échelons petit à petit a constaté une inefficacité du travail chez les ouvriers, causés par plusieurs facteurs :
- demauvaises formations
- une peur d’augmenter la productivité car cela conduirai à la suppression de postes.
Il décide donc de diviser le travail d’une manière plusorganisée et donc plus productive. Il parcellise les tâches (division horizontale) : il spécialise les ouvriers pour qu’ils n’exécutent qu’une seule tache.
La conception du produitest alors laissée aux ingénieurs, cela crée le bureau des méthodes. (Division verticale).

Taylor fit faire d’énormes progrès au monde de la production, mais pas sur leplan social.
En effet cette division rabaisse les ouvriers et rend leur travail encore plus abrutissant.

Vient ensuite Henri Ford. Un homme d’affaire qui a approfonditles idées de Taylor en créant les chaînes de montage et en standardisant les pièces des produits en construction ( exemple : la Ford T)
Les ouvriers avaient donc le travailqui venait directement à eux (citer « Les Temps modernes » de Charlie Chaplin)
Ces transformations rendent alors le travail ouvrier encore plus dur qu’il ne l’était déjà.Ford décide donc de fidéliser ses ouvriers et de les récompenser en augmentant les salaires ( C’est le 5dollars a day)
C’est une avancée considérable pour les ouvriers carmême si ce salaire reste très modeste, il leur permet d’accéder à la consommation et au confort, choses infaisable auparavant, le salaire était réservé aux consommationsvitales.
Cela permet aussi à Ford de faire acheter sa production par ses ouvriers et donc de toucher une nouvelle part de la population ( du coup pas de surplus de stock)
tracking img