Taylorisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4649 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La création de l’Etat d’Israël.

Jusqu’en 1939 la Grande Bretagne favorise l’installation de la communauté juive au sein de la Palestine.
Leur installation est favorisée par l’achat de terres cultivables aux palestiniens.
On compte alors plus de 425000 juifs immigrés en Palestine
A partir de cette date charnière, l’immigration juive en Palestine va être régulée avec la mise en place dequota à l’année, cette date marque aussi l’avènement de transaction financière entre populations juives et arabes.
En effet le « Livre Blanc » autorisera l’installation de 15 000 juifs immigrants par an sur la terre de Palestine. Il préconisera également la création d’un seul et même Etat ou les diverses populations installées en terre de Palestine devront apprendre à vivre ensemble. En 1945 oncomptait près de 400 000 juifs immigrés en Palestine.
En 1939, une seconde guerre mondiale éclate, une politique de racisme et de terreur est mise en place en Europe à l’instar du secrétaire général allemand : Hitler.
Plus 5 millions de juifs seront déportés et exterminés dans les camps de travail et de concentration, soit plus des ¾ des juifs présents en Europe avant la guerre.
L’empirebritannique concentrera son effort dans cette guerre jusqu’en 1945 ou il sortira victorieux de cette guerre au coté des forces alliées (Etats Unis, URSS, Angleterre) mais fortement affaiblit.
A la suite de cette guerre, des centaines de milliers de juifs survivants sont encore présents dans les camps. Les Etats Unis comme l’Europe de l’Ouest refusent de les accueillir. Le mouvement sioniste réclame alorsune modification des équilibres démographiques en Palestine.
Entre la fin de la guerre et Mai 1948, près de 70 000 clandestins débarquent en Palestine.
Le 27 Septembre 1945, les dirigeants sionistes à la tête de Ben Gourion dénonce le blocus de la Palestine qui équivaut à « un arrêt de mort pour ces juifs libérés qui se morfondent dans les camps d’internement en Allemagne ».
La question dudéplacement des juifs internés dans les camps en Allemagne et la création de l’Etat d’Israël prend une dimension internationale au niveau politique.
Pour les arabes, ces manières relèvent de la propagande.
Ils sont prédisposés à accueillir des réfugiés, non des colons.
En effet, au lendemain de la guerre, L’empire britannique sort victorieux de cette guerre qui aura durée près de six ans mais sapuissance est lourdement affaiblit. Beaucoup de constructions ont été détruite durant ces années d’affrontement, la situation financière de la Grande Bretagne est désastreuse. Un long reflux commence notamment avec l’abandon de l’Inde (joyau de la couronne) en 1947, on a également la montée d’un mouvement nationaliste arabe menaçant l’Irak, la Transjordanie et l’Egypte alors sous mandatbritannique.
Enfin, des milliers de juif du Yishow ont acquis une expérience militaire au sein de l’armée britannique. En 1941 a été créer le Palmah, force armée juive qui à œuvré au coté de l’armée Britannique contre l’invasion allemande sur le territoire britannique. Apres la guerre les communautés juives installés en Palestine sont traumatisé par le génocide, ils s’indignent du refus de Londres à fairevenir les survivants près de leur famille. Les populations juives viennent à défier de plus en plus ouvertement l’autorité britannique.
(Ex : 17 juin 1946 : onze ponts reliant la Palestine au pays arabes voisin sont détruits par le Palma ; 22 juillet 1946 : attentat meurtrier perpétré par l’Irgoun (organisation armée sioniste en Palestine) contre le King David, quartier général militaire etadministratif britannique qui a fait une centaine de morts).
C’est dans ce contexte que Londres décide le 18 février 1947 de porté le mandat britannique devant les nations uni. Le Yishow comprendrai alors 600 000 juifs installés sur la terre de Palestine sur une population totale de 1 millions 250 milles habitants.

La majorité décide :
D’un plan de partage de la Palestine, donnant...
tracking img