Tb regime politique de la 5 république

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 117 (29144 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE REGIME POLITIQUE DE LA Vème REPUBLIQUE

TITRE 1 : La formation historique du système politique français contemporain

Chapitre 1 : L’enracinement de la démocratie dans la République parlementaire
Sur le plan des institutions politiques, les historiens reconnaissent que l’époque contemporaine démarre en 1789 avec l’abolition des privilèges, la déclaration des droits del’Homme mais surtout avec la suppression du principe de souveraineté de droit divin. 1789 marque une cassure avec l’idée que ceux qui gouverne l’Etat sont légitimement envoyé de Dieu. Toutefois les partisans de cette théorie de la souveraineté d’origine divine n’ont pas totalement abdiqué, abandonné et ils vont s’affronter pendant une grande partie du 19ème siècle avec les partisans de la souverainetédu peuple. Tout au long du 19ème siècle on va connaitre en France une forte instabilité politique avec une succession de régime politique. La France va connaitre 2 empires, 2 rois. Il va falloir attendre jusqu’à 1870 où on aura une succession d’une dizaine de régime politique qui vont se succéder l’un à l’autre. Le 2 septembre 1870, défaite militaire de la France face aux allemands à Sedan etNapoléon III fuit le pouvoir : c’est l’effondrement du régime impériale. Le 4 septembre 1870 la foule spontanément défile dans la rue à Paris mais aussi dans de grandes villes françaises pour se réjouir de l’effondrement du 2nd empire. Un gouvernement provisoire se constitue qui va s’appeler «gouvernement provisoire de défense nationale». Ce gouvernement provisoire proclame tout de suite la IIIèmeRépublique qui a 2 missions dans l’immédiat :
* Donner au pays une nouvelle Constitution
* Régler la question du conflit avec les Prussiens (les allemands)
Ce gouvernement provisoire va organiser des élections pour désigner une assemblée constituante. Deux clans politiques apparaissent avec d’un côté les monarchistes qui vont faire campagne pour la paix et de l’autre les républicains quieux vont faire campagne pour la poursuite du conflit avec les allemands. On arrive à un paradoxe qui est qu’un régime dictatoriale vient de s’effondrer on peut penser que les démocrates veulent la paix alors qu’ils veulent la poursuite du conflit et les monarchistes eux la paix. C’est la droite monarchiste qui l’emporte avec 400 sièges et pour la gauche républicaine 250 sièges à l’Assembléeconstituante. Mais, cette droite monarchiste est divisée en 2 camps :
* Les légitimistes qui veulent le rétablissement du roi ce sont les partisans du Conte de Chambord.
* Les orléanistes se sont les partisans du Conte de Paris
Quant à la gauche républicaine elle est minoritaire mais elle aussi divisée :
* L’extrême gauche qu’on appelle «l’Union Républicaine » avec des leaders commeGambetta où encore Ledru Rollin
* La gauche républicaine avec comme leader Jules Ferry, Jules Grévy.
* Le centre gauche avec comme leader Adolphe Tiers ou Du Faure.
L’assemblée constituante qui vient d’être élue est totalement inexpérimentée et cherche un leader capable de négocier la paix avec l’Allemagne de Bismarck.
SECTION I : LA III REPUBLIQUE (1870-1940)Paragraphe 1 : l’élaboration de la Constitution de 1875
A) La vocation constituante de l’Assemblée Nationale
Cette Assemblée cherche un leader pour mener à bien les négociations de paix avec l’Allemagne et pense l’avoir trouvé en la personne d’Adolphe Tiers. Les monarchistes acceptent de le désigner parce qu’il a 73 ans autrement dit qu’il est très expérimenté. De plus il a étéministre sous Louis Philipe qui était monarque.
1/ Le gouvernement d’Adolphe Thiers
L’Assemblée Nationale vote une résolution (loi) le 17 Février 1871 qui fait d’Adolphe Tiers le chef du pouvoir exécutif de la République française. Il est chargé de gouverner la France sous le contrôle de l’Assemblée. Il a une très grande liberté pour choisir ses...
tracking img