Tchak ma ye loz

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Illusion comique
De Corneille

L’œuvre à l’examen oral
Par Alain Migé

Petits Classiques Larousse

-1-

L’Illusion comique de Corneille

PREMIÈRE QUESTION : L’ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L’illusion comique suggère un jeu sur les apparences.

I. Le paraître contre l’être - omniprésence du mensonge, donc de la fiction, du paraître : • Clindor cache sa véritable identité àMatamore. • Lise ment au geôlier en faisant sembler de l’aimer. • Matamore est enfermé dans ses fantasmes. - dans la notion même de personnages : • Clindor, Matamore, Lise et Isabelle sont des « spectres », c’est-à-dire des apparences. - dans la structure même du théâtre dans le théâtre : • Pridamant prend la fiction théâtrale pour le réel : Cf. v. 1781 : « J’ai pris sa mort pour vraie, et cen’était que feinte. »

II. La coïncidence de l’être et du paraître • Chez Isabelle, qui est spontanée et directe : Cf. v. 358 : « Je ne déguise rien de ce que j’ai dans l’âme ». (Voir l’analyse du personnage dans le « Petit Classique Larousse ».) • Chez Pridamant, dont le désespoir paternel est réel.

III. Le paraître pour parvenir à l’être C’est essentiellement le cas de Clindor qui trouve dans lemétier de comédien un épanouissement de sa personnalité. (Voir l’analyse du personnage de Clindor dans le « Petit Classique Larousse ».)

Petits Classiques Larousse

-2-

L’Illusion comique de Corneille

DEUXIÈME QUESTION : LA FANTAISIE VERBALE Définition du mot « fantaisie » : - au sens premier et ancien, est « fantaisie » toute chimère, toute imagination. - dans un sens second, est «fantaisie » tout ce qui relève de la jonglerie verbale. - dans un dernier sens, est « fantaisie » ce qui léger, comique. I. Un univers fantaisiste • un univers imaginaire : cf. la présence de « spectres ». • un univers fictif : cf. le théâtre dans le théâtre. • le faux héroïsme de Matamore. II. Une jonglerie verbale • Matamore est un être qui se paie de mots et qui ne vit que dans les mots. • Matamorepossède une imagination débordante : - quand, par exemple, il évoque l’éventuel incendie de la maison de Géronte (cf. v. 754-756) ; - quand il rappelle ses exploits guerriers et amoureux (cf. v. 261-271 ; 325-332) • le discours de Matamore est en permanence un discours hyperbolique (de l’exagération), qui multiplie les accumulations. III. Une fantaisie comique • si Matamore est un fanfaron, c’estaussi un fou inoffensif. • le comique naît de ses fanfaronnades auxquelles personne ne croit, sauf lui. • il est en outre en permanence victime d’un comique de situation : à chaque fois qu’il vante ses exploits, un événement survient pour démentir son (pseudo-)courage.

Petits Classiques Larousse

-3-

L’Illusion comique de Corneille

TROISIÈME QUESTION : L’ÉLOGE DU THÉÂTRE

L’Illusioncomique est une pièce de théâtre qui prend le théâtre pour sujet, et qui s’achève par un vibrant éloge du théâtre que Corneille place dans la bouche du magicien Alcandre. I. Le théâtre contre les préjugés En présentant des « spectres » animés à Pridamant, Alcandre poursuit un double but : rassurer un père inquiet de n’avoir pas de nouvelles de son fils ; et le convaincre que le métier de comédienn’est pas une activité indigne. Il veut le guérir de ses préjugés. « Le métier qu’il a pris est meilleur que le mien. Il est vrai que d’abord mon âme s’est émue : J’ai cru la comédie au point où je l’ai vue ; J’en ignorais l’éclat, l’utilité, l’appas, Et la blâmais ainsi, ne la connaissant pas. » (V, 6.) II. Le théâtre comme moyen de se connaître Clindor qui, auprès de Matamore, joue lesparasites et qui, auparavant, a multiplié les escroqueries, trouve son épanouissement dans le métier de comédien. Il peut continuer de feindre et de mentir sans pour autant duper les autres. (Voir l’analyse du personnage de Clindor dans le « Petit Classique Larousse ».)

III. Le théâtre comme lien social « … à présent le théâtre Est en un point si haut qu’un chacun l’idolâtre, Et ce que votre...
tracking img