Tchernobyl 1986 antenne 2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (426 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
NUCLÉAIRE : le syndrome Russe
Paul Sérillon lance le sujet :
"Bonsoir,
C’est un accident, un accident, le premier de cette nature officiellement, un accident qui a fait des victimes. Ce sont à peuprès les seuls éléments livrées par l’agence officielle TASS à Moscou sur ce qui s’est passé dans la nuit de samedi à dimanche dans la centrale électrique nucléaire de Tchernobyl en Ukraine à unecentaine de kilomètres de la ville de Kiev.
L’agence de presse américaine UPI [NDLR : prononcée, « youpi » par Paul Sérillon et « youpi-aille » par Patrick Hesters], citant des témoins membres deséquipes de secours estime qu’il y aurait plus de 2000 morts. Chiffres qu’il sera évidemment très difficile de vérifier.
Sur ce que l’on sait de cet accident nucléaire, voici des explications de PatrickHesters"
Au cours du traitement du sujet, on parlera de nombre de morts, de nuage radioactif, de tourisme, de connaissance ou expérience en matière de lutte contre les incendies dans les centralesnucléaire, d’aide internationale, brièvement d’enfreinte à la réglementation en matière d’environnement (citation du commissaire européen à l’environnement (CEE), de « Politique du secret » (CFDT),
Onrediffusera un reportage de Patrick Hesters (Antenne 2) qui montre une simulation d’accident à la centrale de Bugey. Le commentaire de P. Hesters fait ressortir : « Plus que la panne technique, ce sontles défaillances de l’homme humaine totalement imprévisibles que l’on craint le plus ». On y entendra aussi celui de Jean Fluchère, ancien directeur de l’information (d’EDF ? de la centrale de Bugey ?)Intervenants :
Pierre Lesourd par téléphone - AFP Moscou (Paul Sérillon nomme "Roland Lesourd)
Dans un entretien enregistré avec Jacques Violet (Antenne 2) : Jacques Lafuma, chef dudépartement protection sanitaire du CEA : il n’ose ou ne sait pas imaginer le pire qui vient d’arriver occasionnant la mort à court terme des membres de l’équipe de secours. - Dans un entretien enregistré...
tracking img