Technique dissertation en philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1402 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Technique de la dissertation

1- Comment analyser un sujet
2- La rédaction de l'introduction
3- Les différents types de plan
4- Comment traiter les exemples
5- Comment traiter les citations
6- La question de l'écriture philosophique
7- La rédaction de la conclusion.

1- Comment analyser un sujet.

Le sujet de dissertation se présentera sous la forme d'une question portant sur une oudeux notions du programme. Il faut avoir identifié les termes clés de la question. Il faudra également partir du principe que ces termes que les seront presque ou toujours polysémiques. Dans l'analyse du sujet, il faudra sélectionner un de ses sens. Exemple : l'histoire a-t-elle un sens.

L'activité de l'historien a-t-elle une signification ?
L'ensemble des événements passés et de orienter versle bien ou vers le mal ? La seconde lecture est préférable à la première, dans la mesure où elle soulève un véritable problème philosophique.

2- La rédaction de l'introduction 

Toute introduction doit comporter les trois éléments suivants : 
a- La mise en évidence d'un certain nombre d'enjeux. 
b- Une problématique.
c- L'annonce d'un plan.

Dans l'introduction il le faut jamais exposerla thèse que l'on va défendre, il faut jamais exposer la solution que l'on va apporter au problème posé. Si le procédé ainsi transformerait l'introduction en résumé de l'ensemble de la dissertation ce qui est à la limite, dispensés de la lire. L'introduction doit rester essentiellement interrogative et l'annonce du plan ne doit pas être trop précise.
D'un point de vue purement rédactionnel on nerédigera la production qu'à la fin. Pour problématiser le sujet s'appuiera sur l'analyse de ce sujet. On peut problématiser le sujet que nous nous sommes donné de la manière suivante : l'ensemble des événements passés nous autorisent-ils a dégagé une orientation, positive ou négative, ou bien devrons-nous considérer qu'il y a pas de sens de l'histoire ? La problématique ne doit pas être une simplereprise du sujet et il est même déconseillé de le reprendre tel quel. Dans le corps de l'introduction, l'annonce du plan pourra se faire de la façon suivante : « Nous traiterons le problème que nous venons de poser dans le cadre d'un raisonnement dialectique ».

3- Les différents types de plan

Lorsque nous parlons de plan nous parlons de plan du développement. Nous distinguerons 4 types deplans : Le notionnelle, le plan comparatif, le plan dialectique et le plan progressif.
Il faut déterminer le plan que l'on va utiliser avant de rechercher des idées, des arguments, des exemples, des citations, avant d'accumuler des matériaux. Si l'on se préoccupe du plan trop tard on échouera. Il en va de la dissertation philosophique comme une construction d'une maison : il faut avoir un planavant d'accumuler des matériaux sur le sujet.
Le plan notionnel est particulièrement utile lorsque le sujet est centré sur une notion. Exemple :
« Qu'est-ce que l'action morale ? »
Il se présentera de la manière suivante : 1ère partie : def de la notion.
2ème partie : existence de ce que l'on a défini. (le d'avoir défini une entité quelconque, ne signifie pas que cette entité existe.)
3èmepartie : valeur de la notion. (On se souviendra ici que ce qui n'existe pas peut avoir une valeur.)

Le plan comparatif servira surtout, comme son nom l'indique, à comparer deux notions lorsque le sujet invite à le faire. Exemple : « la liberté de droit est-elle réductible à la liberté de fait ? » 
1ère partie : def des deux notions.
2ème partie : les points communs.
3ème partie : les différences.Si on considère que les points communs l'emportent, on terminera par les points communs. Lorsqu'il s'agit de comparer deux notions il ne faut jamais utiliser le plan suivant :
!NON ! 1ère partie : def liberté de droit. !NON !
2ème partie : def liberté de fait.
!NON ! 3ème partie : les comparaisons. !NON !

Le plan dialectique conviendra lorsque l'opposition d'une thèse et d'une...
tracking img