Technologie de l'huile d'olive

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1789 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le régime méditerranéen et le diabète

Le premier objectif de l’espèce humaine fût de manger pour survivre, donc de s’adapter aux contraintes du milieu. Depuis quelques décennies, nous pouvons répondre à la question « Comment manger pour mieux vivre »; plus récemment, le « mieux vivre » est devenu le « mieux vieillir ». Et si l’on pouvait ralentir le vieillissement par une alimentationadaptée... ! Un rêve pour certains, une réalité pour d’autres.
Le déterminisme de l’histoire naturelle du diabète est complexe, et pour une large part, encore mal connu. La prédisposition et le développement de cette maladie intègrent des facteurs génétiques, des facteurs immunitaires (en particulier pour le diabète de type 1), mais également des facteurs comportementaux et environnementaux parmilesquels l’alimentation (HCSP, 1998).
Jusqu’à la découverte de l’insuline dans les années 1920, modifier son alimentation était la seule façon de réduire les taux de glycémie élevés pour les personnes atteintes de diabète. Désormais, il apparaît de plus en plus qu’un choix alimentaire approprié reste un élément essentiel dans la gestion du diabète. (Jim Mann et Alex Chisholm, 2004)
Ainsi, Unealimentation se rapprochant du régime alimentaire dit méditerranéen, peut être bénéfique aux patients diabétiques. (Yassine Essid, 2000)

Ce régime doit être adapté comme suit :

Privilégier les aliments ayant un faible indice glycémique et/ou riches en hydrates de carbone complexes qui entraînent une augmentation plus progressive et globalement plus faible de la glycémie. Ce sont : (Jim Mann etAlex Chisholm, 2004)

 les légumes secs : pois chiche, lentilles et haricots secs cuisinés
 certains pains : pain de seigle noir et pains riches en céréales entières
 les produits à base de céréales entières non raffinées.

Préférer les aliments riches en fibres, comme les citons, les légumes secs, les céréales complètes, les fruits et les légumes frais et les produits à grains entiers,car ils fournissent des vitamines, minéraux et autres substances importantes pour une bonne santé. En outre, il existe des données suggérant que la consommation d'un régime alimentaire riche en fibres réduit la glycémie chez les sujets diabétiques de type 1 et de la glycémie, l'hyperinsulinémie, et lipémie chez les sujets diabétiques de type 2. Il permet aussi une absorption plus lente du glucosetout en offrant une sensation de satiété. (Franz MJ et al; 2002)
Plus un aliment est riche en fibres, moins il a été industriellement travaillé (meunerie) et moins il a été cuit, plus les glucides contenus dans cet aliment sont lentement accessibles. (H. Gin et V. Rigalleau, 1999 )
Par ailleurs lorsqu'on préconise un enrichissement de la ration alimentaire en fibres, il estpréférable d'utiliser les fibres de texture déjà présentes dans certains aliments, c'est-à-dire les pectines et les gommes de guar contenues dans les fruits et les légumes secs ou les hémicelluloses contenues dans les céréales complètes. L'alimentation Méditerranéenne permet d'atteindre ce type d'objectif, tout en évitant de recourir aux préparations diététiques (poudres ou granulés) enrichies en fibres quisont souvent inefficaces et onéreuses... et surtout qui ne sont pas suivies par les patients (Monnier.L et al 1999).

Les graisses sont les nutriments les plus énergétiques. Une petite diminution de la consommation de graisse réduit l’apport énergétique et provoque à long terme une perte de poids, laquelle renforce l’effet de l’insuline et contribue à améliorer la glycémie. De ce fait, lespersonnes atteintes de diabète ne devraient consommer les graisses d’origine animale (viandes grasses, charcuterie, fromage, beurre, etc.) qu’en quantités modérées.

Le rôle des graisses mono-insaturées a été longtemps sous-estimé. Ce n'est que depuis quelques années qu'il a été démontré que les régimes enrichis en acide oléique (C 18 :1 n-9) ont un effet antiathérogène et antithrombogène. Le...
tracking img