Television et violence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 49 (12097 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MASTER ORGANISATION, RESSOURCES HUMAINES ET EMPLOI Spécialité Communication et organisation du travail Année universitaire 2004 - 2005

Sociologie de la communication - Monsieur Patrice FLICHY

EFFETS DE LA VIOLENCE À LA TÉLÉVISION SUR LES JEUNES
LES

THÈSE présentée par Claire MOSSA et Dina ESTEVES ANTITHÈSE présentée par Lisa WYLER et Emilie BUGEAT

Sommaire

THÈSE
1. LA VIOLENCE ÀLA TÉLÉVISION : UNE POLÉMIQUE D’ACTUALITÉ AU CŒUR DES IMAGES TÉLÉVISUELLES
A. B. C.
De nombreuses recherches étayent la thèse que la violence à l’écran agit négativement sur les jeunes La violence au cœur des images télévisuelles Thème d’actualité Illustré par des faits divers tragiques ... et officialisé par une prise de conscience et des initiatives

2

3 3 4

6

2. LA VIOLENCE À LATÉLÉVISION : UN RAPPORT DE CAUSE À EFFETS DIRECTS ET NÉFASTES SUR LES JEUNES
A. B. C.
L’enfant “post-moderne” face au petit écran L’illusion d’un état de nature pour les jeunes Un conditionnement précoce : l’idéologie de la vérité

9 9 12 13

ANTITHÈSE
1. PERCEPTION ET RÉCEPTION
A. B.
Regarder la télévision : un acte conscient La vie de l’image entre l’émission et la réception

17

1718 20

1. LA TÉLÉVISION, UN MÉDIUM À INSÉRER DANS LE CONTEXTE SOCIAL
A. B.
L’environnement social La famille : socialiser avec la télévision

22 22 26

Les effets de la violence à la télévision sur les jeunes.

1

THÈSE LES EFFETS DE LA VIOLENCE À LA TÉLÉVISION SUR LES JEUNES INTRODUCTION
En quelques années, la télévision a pris une place essentielle dans notre vie quotidiennedevenant une source importante d’informations et de loisirs. Selon l’institut de recherche Médiamétrie, plus de 96% des foyers français sont équipés de télévision en 2004.1 La télévision est devenue un élément principal de l’environnement culturel dans lequel la plupart des enfants grandissent et se forment aujourd’hui ; ils lui consacrent en moyenne trois heures par jour selon une étude réalisée dans 23pays par l’UNESCO 2. Alors lorsque la télévision diffuse des images fictives ou réelles du monde, elle livre également à domicile le “spectacle de la violence qui marque toutes les composantes de la société” 3. En ce sens, elle est capable d’exercer un pouvoir inquiétant sur les esprits, en particulier sur les plus jeunes téléspectateurs. La difficulté qui se pose aujourd’hui et qui fait denouveau débat dans nos sociétés, reste de savoir quel genre de rapports précis les enfants entretiennent avec la violence télévisuelle. Dans quelle mesure celle-ci peut influencer les enfants et les adolescents ? Génère-t-elle des effets immédiats sur eux et, dans ce cas, comment faut-il les considérer ? L’immédiateté est-elle synonyme de dangerosité, en matière de violence télévisuelle ? Bref, laquestion du lien qui unit le jeune public à la violence du petit écran sous-tend celle de ses effets directs et néfastes, sur cette même catégorie de spectateurs. Pour répondre à cette question polémique, nous tenterons d’expliquer dans un premier temps la raison d’être de ces préoccupations sur la violence télévisuelle. Il s’agira de contextualiser le débat, pour mieux en saisir les enjeux. Puis,nous nous attacherons plus particulièrement aux effets directs de la violence à la télévision sur le jeune public, afin de mesurer l’ampleur funeste qu’elle peut introduire chez ces téléspectateurs, tant d’un point de vue psychologique que physiologique.
”Le paysage français en 2003, Carat média marketing”, chiffres Médiametrie, 2003 Cf Etude sur la violence dans les médias, UNESCO, 1998. 3 “Jeunes,éducation et violence à la télévision”, Rapport établi sous la direction de Jean Cluzel, ouvrage reprenant les actes du colloque du 29 avril 2003 - Propos introductif de Jean Cluzel.
2 1

Les effets de la violence à la télévision sur les jeunes.

2

1 LA VIOLENCE À LA TÉLÉVISION : UNE POLÉMIQUE D’ACTUALITÉ AU CŒUR DES IMAGES TÉLÉVISUELLES À De nombreuses recherches étayent la thèse que...
tracking img