Terminale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1975 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Y a-t-il un droit à la désobéissance ? Cette question fut posée et réfléchie à plusieurs reprises par plusieurs penseurs dont Spinoza, Platon, Sophocle, ou encore Thoreau. Pour certains, ce droit est légitime alors que pour d’autre, celui-ci est totalement inconcevable. Cette question est donc à la fois source de problème mais aussi contradictoire en raison des termes « droit à ladésobéissance ». En effet, la désobéissance est « le refus délibéré de suivre les prescriptions d’une loi, d’un décret, ou d’une circulaire, tenu pour indigne ou injuste », il est donc paradoxale de revendiquer un droit à la désobéissance dans la mesure où ce refus est délibéré et jugé par chacun de façon différente. Pour Sophocle et Thoreau, ce droit devrait être juste et accessible à tous les hommes pour qui leslois, auxquelles ils sont soumis, ne sont pas légitimes. Pour ces deux hommes, il est fondamentale que chacun soit un homme avant d’être un sujet, et si l’injustice les atteints, ils puissent désobéir à la loi qui leur a été imposés surtout dans la mesure où celle-ci a été proclamée, non pas par un être suprême mais par autrui qui n’aurait rien de plus qu’un autre. Ainsi, il est, selon eux,légitime d’avoir ce droit de désobéissance lorsque la loi semble injuste à celui qui la subit. Mais alors, sommes-nous réellement en droit de transgresser une loi si celle-ci est, pour nous, injuste ? N’est-il pas risqué de laisser un droit à la désobéissance dans la mesure où le « bien-vivre » de la société pourrait être atteint ? Le droit à la désobéissance n’est-il pas illusoire en vu du chaos qu’ilpourrait provoquer ? Ne faut-il pas mieux soumettre les hommes aux lois plutôt que de les laisser guidés par leurs passions ? Si les hommes sont menés par leurs passions, seront-ils capables de les surmonter pour suivre d’autant plus leur raison ? Admettre le droit d’enfreindre les lois n’est-il pas utopique et complètement contradictoire avec l’état de société et la vie en communauté ? Cependant,n’est-il pas, malgré tout, priver l’homme de sa raison que de le soumettre, sans droit à toute désobéissance, aux lois ? N’est-ce pas enlever à l’homme sa liberté d’expression et de conscience ? Alors, que faire quand les lois nous semblent injustes ?
A travers le récit d’Antigone, de Sophocle, ce dernier met en scène une injustice subie par Antigone suite à la mort de son frère. Celui-ci fut jugépour haute trahison parce qu’il aurait donc trahit sa cité au cours d’une bataille entre « frères » pour le pouvoir. Le roi Créon interdit donc au défin une sépulture, Antigone juge cela totalement invraisemblable et surtout illégitime. Elle pense donc être en droit de désobéir en vue de l’injustice qu’elle a subit d’autant plus que les lois auxquelles elle doit se soumettre ont été fixées par unetiers personne et non par les Dieux. Comme elle le dit, « ce n’est pas Zeus qui l’avait proclamée ! Ce n’est pas la justice (…) ». C’est-à-dire que puisque la loi à été injuste à ses yeux, elle peut être en mesure, en droit d’enfreindre les lois qu’on lui a imposé. Risquer la mort n’est plus une souffrance suite à l’injustice de la décision de Créon. D’autant plus que la folie dont on l’accuseserait surement due à « celui-même qui [la] traite de folle » puisque désormais, ce sont avantage ces passions que sa raison qui la conduise pour rendre légitime la loi injuste qui a été décidé. Ainsi, Sophocle, à travers ce texte, pense que nous sommes en droit de désobéir à des lois qui amènent l’injustice et qui de plus ont été proclamées par d’autres hommes et non par les Dieux. Les conséquencesn’ont, à ce moment là, plus d’importance puisque l’on se laisse guidés par ses passions pour lutter contre ce qui nous paraît injuste. Thoreau partage également ce point de vue dans son texte La Désobéissance civile. Cette expression signifie en effet une forme de résistance passive qui consiste à refuser d'obéir aux lois ou aux jugements d'ordre civil. Elle a pour objectif d'attirer...
tracking img