Terminale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’écriture d’invention

Éléments de réflexion pour la pratique et l’évaluation de l’écriture d’invention
Le dossier qui suit est issu d’un travail de réflexion fait en 2001-2002 dans une classe de première STI, il est composé de plusieurs grilles d’évaluation, essentiellement à vocation de repères pour concevoir une progression ou des activités de modules « à la carte » et d’exemples de sujetsd’invention menés à bien par des élèves de première. Cette dimension pragmatique est d’autant plus nécessaire pour l’écriture d’invention qu’elle nous paraît être d’abord être l’invention d’une véritable situation de discours, à un carrefour entre une fiction pédagogique de production (devenir un orateur, un journaliste, un éditeur…), des compétences fortes de lecteur (les textes en amont ducorpus qui orientent et nourrissent l’écriture), et des exigences de cohérence linguistique et de composition. C’est dire aussi que, à moins d’un contresens didactique total, l’écriture d’invention ne saurait se figer en recettes reproductibles, en rhétorique restreinte. Ajoutons enfin que cette épreuve nous paraît plus exigeante que certains, élèves ou collègues, ne l’imaginent : elle est bien lerésultat d’un double maîtrise, celle des genres de l’argumentation et des registres, celle de l’étude des textes du corpus en amont.

Pour le sujet d’invention, les critères premiers et synthétiques d’évaluation nous paraissent pouvoir être les suivants :
● ● ●

● ●

l’adaptation de la production écrite aux consignes (genre, registre, forme, etc.) ; la prise en compte et l’efficacité de lavisée argumentative ; l’unité énonciative : personnes, inscription temporelle et spatiale, unité et pertinence du lexique utilisé ; l’unité générique et/ou discursive ; la capacité de lecture : analyse et interprétation des textes du corpus « en amont », travail de citation, de pastiche ou de parodie mené avec discernement.

De manière plus complète, et à destination des élèves, nous avons conçucette fiche :
Vous êtes nombreux, par illusion de facilité parfois, à préférer le sujet d’invention aux risques ou aux difficultés du commentaire ou de la dissertation. Nous souhaitons vous donner quelques conseils pour vous éviter des désillusions. Rappelons d’abord les critères généraux d’évaluation. Le premier de tous est l’adaptation de votre production écrite aux consignes du sujet (genre,registre, forme, destinataire, etc.). Mais nous pouvons les préciser ainsi en trois groupes :






La capacité de lecture : analyse et interprétation des textes du corpus « en amont », travail de citation, de contre argumentation, de pastiche ou de parodie mené avec discernement. L’aptitude à endosser une identité fictive (un soldat, un orateur, un éditeur, un autobiographe…). La prise encompte et l’efficacité de la visée argumentative. La capacité à exprimer un engagement personnel nuancé, ou véhément (dans le cas d’un pamphlet, d’une lettre ouverte…). L’usage de procédés rhétoriques aptes à persuader et/ou convaincre l’auditoire, et l’usage mesuré et pertinent de figures en fonction des buts recherchés. La capacité à imaginer et à impliquer un lecteur avec qui une connivence doitse créer (nous aimons tous la poésie), ou bien qui doit être interpellé et convaincu. L’unité énonciative : personnes, inscription temporelle et spatiale, unité et pertinence du lexique utilisé. L’unité générique et/ou discursive et l’aptitude à tenir compte du genre imposé, à en respecter les contraintes formelles (une lettre, un discours à une assemblée, une fable…).

1. Cf. par exemple le n°127 du Français aujourd’hui, consacré en septembre 1999 aux écritures créatives.

7

DOSSIER
Et ajoutons plusieurs conseils ● Un véritable et mesurable effort d’écriture doit être fait. Il est bien sûr quantitatif (une page, pour le moins), mais aussi qualitatif à travers une recherche stylistique, un art d’écrire en œuvre, un travail précis de pastiche, un détournement parodique pensé...
tracking img