terminale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2901 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
THEME : L’aide soignante en salle d accouchement

* DEFINITION DE L’AIDE SOIGNANTE

L’aide soignante est d’abord un agent de santé classé dans la catégorie des agente d’exécutions, ils permet dans le cadre de sont service d’odre d’aidé les patient à satisfaire leurs besoin fondamentaux.

Selon VIRGNIAANDERSON : L’aide soignante est un collaborateur du médecin, de l’infirmier, et de la sage-femme.


* LE BUT DE L’AIDE SOIGNANTE :
- aide la sage-femme à opérer un accouchement normal et facile.
- aide le médecin et l infirmier au bon fonctionnement des soins.

* L’OBJECTIFS L’AIDE SOIGANTE :
- Maitriser les différents problèmes d’un accouchement.
- S’abutuer aux différents types daccouchement pour prévenir certains cas.
- Recenser le matériel dont dispose le personnel soignant pour un accouchement.


I- L’ACCOUCHEMENT

On appelle accouchement, l’expulsion du foetus par l’organisme maternel.
Pour sortis de l’abdomen maternel ou il s’est enveloppé, le fœtus et les annexes doivent accomplir un périple à travers ce qu on appelle la filière maternelle et franchirles obstacles formés par la ceinture osseuse et les barrières membraneuses des vulves et du délivrance et du périnée. Ils se divisent en trois phases qui sont : le travail, l’expulsion et la délivrance.

1. Accouchement inopiné

L’accouchement inopiné est un accouchement qui se fait sans la présence d’un personnel qualifié (sage-femme, médecin). Dans la majorité des cas, cet accouchement sedéroule normalement et le sauveteur ne fait qu accompagner le travail sans le perturbe. Au cours de cet accouchement, lors des premières douleurs, s’il est impossible de faire transporter la mère vers une structure médicale non éloignée, le sauveteur se prépare à aider la mère à recevoir le nouveau-né. Si c’est un premier enfant, le sauveteur doit etre à mesure d’alerter les secours médicalisés. Danstous les cas, il doit la rassurer, la réconforter et calmer l’entourage, se laver les mains, préparer s’il y en a à proximité du linge propre et de l’eau tiède pour la réchauffer Il doit faire respirer la mère profondément et calmement par la bouche. Après l’accouchement, si l’enfant ne ventile pas spontanément et ne crie pas, le sauveteur doit :

- Nettoyer sa bouche avec du linge propre, luimettre la tete en bas pendant quelques secondes en le tenant par les chevilles et taper sur la plante de ses pieds ou lui donner des fessés afin de rétablir la ventilation.

- Si la ventilation n apparaît pas, il doit exploiter le système du bouche à bouche.

Lorsque les secours ne peuvent pas etre là dans la demi-heure, il doit ligaturer et couper le cordon. Il ne le fera que lorsque lecordon aura cessé de battre, surtout en absence de personnel qualifié. Dans ces conditions, le sauveteur doit à nouveau se laver les mains, prendre du fil imbibé dans de l’alcool à 90° pour le désinfecter. Il doit faire une ligature à environ 20cm du cordon de l’enfant, puis une deuxième à quelques centimètres de la première. Il doit ensuite couper avec une paire de ciseaux propre et stérile sipossible. En fin, lorsque le placenta est expulsé, le sauveteur doit le conserver pour le montrer aux médicaux.

2. Accouchement à domicile

L’accouchement à domicile peur se faire en présence du personnel qualifié. Cet accouchement nous le savons à des avantages car la future mère en accouchant à domicile, reste en présence de sa famille. Ces deux accouchements, l’accouchement inopiné etl’accouchement à domicile présentent les memes inconvénients que voici :
* Infection du cordon due au manque d’hygiène.

* Hémorragie de la mère due à la déchirure du périnée, pouvant entrainer :
- Une chute tentionnelle
- Un mauvais état général
- Une anémie sévère
- La mort de celle-ci et/ou du fœtus


3. Accouchement en maternité

L’accouchement en maternité se fait en présence...
tracking img