Ternaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1604 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 septembre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
VM et vous tous mes Fet S en vos rangs, grades et qualités
La planche que j’ai à traiter ce soir s’intitule «  De l’Unité au ternaire ». Je ne sais pas ce que ça évoque pour vous, mais j’avoue qu’en ce qui me concerne, ce sujet m’a laissée extrêmement sceptique. Je n’avais rien à dire sur la question, vraiment, et d’ailleurs je ne la comprenais pas. Or, il se trouve que sur le dernier sujet quej’ai abordé, l’amour, je trouvais qu’il y avait trop à dire. Sujet trop vaste, impossible à traiter.
Je ne sais pas si c’est ça, être FM, mais en tout cas, c’est bien la FM qui m’a fait prendre conscience de cette attitude en trois temps: le temps n° 1 est celui où je reçois le sujet à traiter, le temps n°2 celui où je décide qu’il est infaisable et que donc je ne le ferai pas, le temps n° 3celui où je découvre que finalement je peux le faire et que c’est peut être même intéressant…
C’est la première leçon que j’ai tirée « De l’Unité au ternaire » et ça me fera gagner du temps, à l’avenir. Au-delà du travail maçonnique, il s’agit sans doute d’être moins en retrait.
Donc, finalement, j’ai quelques mots à vous dire sur la question.
Par facilité rhétorique, je commence par leternaire qui, inévitablement, résonne comme les 3 coups au théâtre pour ouvrir la représentation.
I. Les nombres
On sait, depuis Pythagore, que le monde est régi par les nombres. Il affirmait que les nombres sont des forces vivantes, que tout est arrangé d’après eux et qu’ils sont la loi de l’univers. En tout cas, s’il n’est pas régi par eux, le monde est du moins compréhensible et raisonnablepar eux.
Sur le théâtre du monde, de prime abord, on perçoit le deux, celui de la dualité ou de la complémentarité : le jour et la nuit, la vie et la mort, l’homme et la femme, le bien et le mal. On pourrait décliner longuement tous ces éléments binaires, évidents. Quand je dis « on perçoit », ce « on » renvoie en fait au sujet pensant. Ainsi le 1 me semble être celui de la personne pensante, dusujet qui cherche à raisonner le monde. C’est ce fameux sujet défini par Descartes dans le Cogito ergo sum : le sujet pensant est l’unité de départ. J’adopte cette définition par facilité car je ne suis pas persuadée que la conscience conditionne l’existence. En revanche, elle conditionne la perception du monde.
Dans l’ordre naturel, on perçoit donc aussi le 4 : chiffre terrestre par excellence,il est les 4 saisons qui composent le temps, les 4 éléments qui composent la matière.
Le 1, sujet pensant perçoit donc la dualité du monde puis son composition quadruple.
L’existence du trois m a paru moins évidente mais en cherchant à définir le temps, je l’ai trouvé ternaire : passé, présent, avenir. En cherchant à définir la matière, je l’ai trouvée ternaire : solide, liquide ou gazeuse. Lesrègnes naturels sont trois également : minéral, végétal, animal. L’espace lui-même s’appréhende en trois dimensions.
En maçonnerie, c’est même le chiffre le plus manifeste pour l’apprenti âgé de trois ans : 3 pas pour entrer, 3 coups de maillet pour rythmer la tenue, des batteries triples, 3 lumières dans la loge, on pourrait énumérer la longue liste des manifestations du 3 dans le temple : cechiffre y est omniprésent.
II. Le mouvement
Mais ce n’est pas à proprement parler du chiffre 3 dont il est question dans cette planche puisque le sujet en est : de l’unité au ternaire. Il semblerait donc qu’il s’agisse d’accéder à ce fameux chiffre trois et qu’il faille envisager la réflexion comme un mouvement ascendant dont l’aboutissement serait le 3. Ce qui est tout de même paradoxal,puisque, comme je viens de le dire, l’apprenti le perçoit d’emblée. C’est le chiffre que j’ai le moins retrouvé dans le monde profane et qui s’impose le plus dans le temple.
De 1 à 3, la première référence qui me vient à l’esprit est d’ordre religieux : c’est la trinité sainte qui est à la fois triple et unique. Il est intéressant de constater qu’une des premières religions monothéistes, présente...
tracking img