Terreur nocturne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (849 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Terreur Nocturne
« Aaaaaaah! Où suis-je? »
Je suis dans le noir. Je vois à peine où je pose le pied. J'avance les bras devant moi et le cœur serré pas la peur. Peu à peu mes yeux s'habituent àla pénombre. Je distingue alors quelques détails imprécis de l'endroit où je me trouve. C'est une pièce vide sûrement ancienne et inoccupée à en juger par l'odeur de moisi et de renfermé qui flottedans l'air. Au fur et à mesure que j'avance, des détails se précisent. Il y à, au milieu de la pièce un très vieux fauteuil d'une couleur sombre. J'en distingue à peine les contours néanmoins je suis enmesure d'assurer que quelqu'un se trouve assis dans celui-ci. Je tâtonne sur les murs à la recherche d'un interrupteur, sans succès. Il y a sur le côté droit de la pièce une fenêtre. Une voiturepasse alors dans la rue et ses phares allumés me permettent de comprendre que l'homme assis dans le fauteuil, face à moi, est mort. Il est cloué par les mains. Sa gorge est tranchée et dans sa bouche setrouve une plaque avec des numéros. Son matricule je crois.
« BOUM!! »
Je me réveille en sursaut. Quel horrible cauchemar!! Je transpire et chaque membre de mon corps tremble. Je me redresselentement. Une impression de déjà vu se glisse dans mon esprit. Je suis troublé, j'ai peur. Suis-je réveillé?! Je saute de mon lit à la recherche de réconfort... La lumière!
Je m'avance doucement versle salon et voit un livre par terre. Je le ramasse mais ai à peine le temps de me rendre compte qu'il s'agit de mon code civil que quelqu'un frappe à ma porte. J'ouvre, c'est le facteur qui m'apporteun colis. Les mains pleines, je pose tout sur la table et vais fermer la porte. Je remarque alors un papier au sol. C'est en réalité un morceau de velours rouge vieillis. Je repense immédiatement àmon cauchemar.
Quelques jours s'écoulent et la date de mes partiels de droit approche à grand pas. Malgré ma volonté de travailler, ma concentration est inexistante. Mon esprit est ailleurs, il est...
tracking img