Terrorisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1430 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les événements tragiques du 11 septembre 2001 font l’objet de nombreuses analyses chez les spécialistes des questions de sécurité. L’ouvrage sous la direction de Stanislav J. Kirschbaum s’inscrit dans cette filiation. Les contributions à ce collectif proviennent du VIIIe colloque de l’Association franco-canadienne d’études stratégiques qui eut lieu les 15 et 16 novembre 2002 à Toronto et quiavait pour thème Le nouvel environnement de sécurité internationale. Acteurs et défis. Avec onze contributions réparties en trois sections, l’ouvrage cherche à mettre l’accent sur le terrorisme comme facteur déstabilisateur du système international.
2
Dans la première partie intitulée « Ontologie », les contributions de Stanislav J. Kirschbaum et Yves Jeanclos s’attardent au phénomène terroriste età la nouveauté qui semble se dégager des événements du 11 septembre 2001. Pour Kirschbaum, le terrorisme actuel s’inscrit dans une transformation particulière de ce type particulier de violence qu’il propose de dénommer terrorisme guerrier en raison des affinités importantes qu’il y a entre le terrorisme et la guerre moderne. En effet, il est qualifié de guerrier car il utilise les ressources dessociétés modernes et des guerres modernes et il s’attaque aux civils. Autrement dit, le terrorisme guerrier est l’exemple type de la guerre asymétrique : il peut sévir à grande échelle pouvant causer des dommages importants. Conséquemment, les États se trouvent en état de guerre (latente) face au terrorisme. Pour sa part, Yves Jeanclos présente une réflexion générale sur le terrorisme, sesmultiples facettes, ses caractéristiques actuelles ainsi que sur les moyens de lutter contre ce phénomène qui se déploie selon la règle des cinq D : la déterritorialisation, la dénationalisation, la dénaturation, la dévalorisation et la déstructuration.
3
Pour sa part, la seconde partie comprend cinq textes regroupés sous le thème de « la lutte contre le terrorisme au niveau international ». Ceux-ciproposent des analyses sur plusieurs tableaux qui sont quelquefois très éloignés de ce thème. Tout d’abord, Josiane Tercinet analyse le rôle du Conseil de sécurité (CS) dans la lutte contre le terrorisme. Même si le CS n’a pas été conçu pour lutter contre ce type de menace, elle constate que le terrorisme a été une préoccupation du CS depuis la décennie 1970. Toutefois, le 11 septembre renouvellesensiblement sa perception face au terrorisme et montre même une capacité certaine à répondre aux nouvelles menaces non prévues par les fondateurs. Cependant, certaines préoccupations apparaissent, principalement celle qui voit le CS devenir une sorte de législateur international, notamment avec la résolution 1373 du 28 septembre 2001 qui, à partir du chapitre VII de la Charte va au-delà desévénements du 11 septembre et propose un texte général pour la prévention et la répression du terrorisme. Plus précisément, le problème devient le suivant : comment contester et contrôler les décisions prises par le CS ? Pour sa part, le texte de Michèle Bacot-Décriaud ouvre un débat beaucoup plus large et s’attarde à la capacité de l’Union européenne (UE) de gérer des crises importantes à travers laPolitique européenne de sécurité et de défense (PESD). Elle présente un survol global de cette question bien que certains éléments ne soient plus d’actualité en raison du fait que le texte a été complété en novembre 2002. Malgré son titre, la contribution de Houchang Hassan-Yari et de Abdelkérim Ousman porte sur la politique de sécurité et de défense du Canada depuis septembre 2001 et subsidiairementsur les relations entre les États-Unis et le Canada. Les auteurs proposent un résumé assez complet de la question bien que certaines analyses, dont celle sur le bouclier antimissile, soient dépassées depuis lors. De son côté, Jean-Paul Hébert s’attarde à une question très pointue : celle des systèmes de production d’armements. Bien que le texte s’éloigne passablement de la thématique de cette...
tracking img