Terrorisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3365 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Terrorisme
Aller à : Navigation, rechercher
Vidéo de sécurité du bâtiment du Pentagone pris pour cible lors des attentats du 11 septembre 20011.

Le terrorisme désigne l'emploi de la terreur2 le plus souvent à des fins politiques.

Si historiquement le terme désigne le régime politique sous la Terreur pendant la Révolution française, son usage se transforme au cours du XIXe siècle pourdésigner la violence politique (attentats, conflits asymétriques, assassinats politiques, etc.)3. Fréquemment utilisé par les journalistes et les chercheurs4,5,6, son concept est critiqué par des chercheurs, en général7 ou dans des cas spécifiques8, le terme étant jugé subjectif et comme servant à retirer toute légitimité et tout aspect politique aux groupes ou aux actes auxquels il est appliqué9.Les multiples définitions (Alex Schmidt et Berto Jongman en 1988 en listent 109 différentes9) varient sur : l'usage de la violence (certaines comprennent des groupes n'utilisant pas la violence mais ayant un discours radical9), les technique utilisées, les cibles (militaires ou civiles), la nature du sujet (mettant à part le terrorisme d'État), l'usage de la peur, le niveau d'organisation,l'idéologie, etc. Ainsi, les bombardements d'Hiroshima, de Dresde, l'URSS, les tyrannicides, les Zélotes, les Tupamaros, le FPLP, le Fatah ou encore Al-Qaïda peuvent entrer dans la définition du terrorisme10.
Sommaire
[masquer]

1 Concept
1.1 Histoire du mot
1.2 Tentatives de définition
1.3 Terrorisme et résistance
2 Les différents types de terrorisme
2.1Terrorisme individuel
2.2 Terrorisme organisé
2.3 Terrorisme d'État
2.4 Terrorisme économique
2.5 « Cyberterrorisme »
3 Exemples de terrorisme
3.1 Terrorisme d'État
3.2 Terrorisme politique
4 Autres appellations
4.1 Terrorisme à composante confessionnelle
4.2 Terrorisme séparatiste ou d'indépendance
4.3 «Terrorisme criminel » ou mafieux
5 Méthodes terroristes
6 Statistiques
7 Listes officielles
8 Notes et références
9 Annexes
9.1 Bibliographie
9.2 Articles connexes
9.3 Liens externes

Concept[modifier]
Histoire du mot[modifier]
Gravure du XVIIe siècle : les artisans de la « Conspiration des poudres », qui visait à faire sauter le Palais deWestminster : un acte terroriste avant la lettre ?

Le mot « terrorisme » est attesté pour la première fois en novembre 1794, il désigne alors la « doctrine des partisans de la Terreur »11, de ceux qui, quelque temps auparavant, avaient exercé le pouvoir en menant une lutte intense et violente contre les contre-révolutionnaires. Il s'agit alors d'un mode d'exercice du pouvoir, non d'un moyen d'actioncontre lui. Le mot a évolué au cours du XIXe siècle pour désigner non plus une action de l'État mais d'une action contre lui. Son emploi est attesté dans un sens antigouvernemental en 1866 pour l'Irlande, en 1883 pour la Russie (mouvement nihiliste), en Inde britannique (Jugantar (en)), dans les Balkans et l'Empire ottoman (l'Organisation Révolutionnaire Macédonienne, ORIM, qui pratique des prisesd'otages d'Européens, et les comitadjilik arméniens, qui fournirent la matière d'un livre, Les comitadjis ou, Le terrorisme dans les Balkans à Albert Londres).

Selon François-Bernard Huyghe, l'attentat de la rue Saint-Nicaise en 1800, la machine infernale du boulevard du Temple en 1835, les complots de carbonari « restent encore dans la tradition du tyrannicide » ; « le terrorisme au sensmoderne naît avec les médias modernes »12. Celui-là, sous sa forme moderne, se répand au Moyen-Orient, avec l'assassinat du shah Nasir al-Dîn en 1896, dont la responsabilité morale est souvent attribuée, à tort ou à raison, à Jamal al-Dîn al-Afghani.

Il a acquis une connotation péjorative et désigne aujourd'hui les actions violentes destinées à répandre la terreur et ainsi faire pression sur un...
tracking img