Test de reconnaissance d'anions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (429 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Valentin Poels le 18/01/2010
Jordan Chavez
5G²

Test de reconnaissance de anions et
de cations en solutionsMateriels
- une dizaine d’éprouvettes
- chlorure de sodium
- chlorure d’argent
- sulfate de cuivre
- hydroxyde de sodium
- eau
- sulfate de fer (II)
- sulfate de fer(III)
- sulfate de zinc
- oxyde de zinc
- chlorure d’ammonium
- chlorure de baryum
- phosphate
- chlorure de calcium
- nitrate d’argent

A) Test des ions argent.chlorure de sodium (NaCl) + nitrate d’argent et précipité blanc. En fait, les ions sodium, les ions chlore et les ions nitrate et liquide + chlorure d’argent. Par la suite, ce précipité subit desmodifications. Sous l’effet de la lumière, le sel d’argent réagit pour noircir. Il fonce, il devient grisé, noirâtre.

B) sulfate de cuivre + préparation d’hydroxyde de sodium (NaOH ou soude caustique,attention corrosif). Pour la préparation d’hydroxyde de sodium, on mélange avec de l’eau. La réaction de dissolution de la soude caustique dégage de la chaleur : c’est ce que l’on appelle une réactionexothermique. On rajoute quelques gouttes de cette préparation dans du sulfate de cuivre qui est à la base bleu très
clair, et devient d’un bleu tout à fait différent. Il y a également solidification.C) Dans un premier temps, on ajoute à du sulfate de fer II (coloration bleu clair due au sulfate) de l’hydroxyde de sodium (soude caustique). Il y a formation d’un précipité verdâtre ( voirillustration de la page n°1).
Dans un deuxième temps, on ajoute à du sulfate de fer III (coloration de la rouille) de l’hydroxyde de sodium (soude caustique). Il y a formation d’un précipité de lacouleur de la
rouille.

D) Test des ions zinc.
Test réalisé à partir de sulfate de zinc (poudre blanche), qui forme une solution transparente. On ajoute de l’oxyde de zinc. On obtient un...
tracking img