Tetete

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2407 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-Pour bien comprendre l'Allemagne d'aujourd'hui, il est indispensable de bien avoir en tête une chronologie des événements qui ont marqué la période de 1945 (l'année zéro) à 1990 (année de la réunification officielle des deux Allemagne)
De 1945-à nos jours

1. les conséquences de la seconde guerre mondiale ou l’année Zéro

Il ne faut oublier que la période nazie a duré 12 ans (1933-1945).C’était un régime totalitaire. De nombreux jeunes n’ont connu que le régime nazi et sa propagande ;et en 1945, il importe de trouver les coupables. (la dénazification)

1945 : L’année Zéro

C’est ainsi que les Allemands appellent l’année 1945. Cette dénomination recouvre plusieurs interprétations :

· L’Allemagne est détruite à 90 %

· La défaite est incontionnelle et tous les dirigeants etchefs militaires sont soit morts soit en fuite

· La découverte des camps de la mort et les ravages de la guerre dans toute l’Europe désignent les Allemands comme coupables du plus grand génocide de tous les temps et de la guerre la plus meurtrière jamais connue

· Mais, cela sous-entend également qu’avant, il n’y avait rien. Cela implique donc le problème de la culpabilité allemande et de lareconstruction sur le silence et le sentiment de culpabilité.

Le sentiment de culpabilité
En 1945, les Allemands se retrouvent sur un champ de ruines et doivent répondre de leurs actes pendant la période nazie. Dans leur zone d’occupation, les Américains font circuler un « questionnaire » (Der Fragebogen) qui doit permettre de savoir ce que chaque allemand a fait pendant le période 1933-1945 etainsi de pratiquer la « dénazification ».

Mais, dans le même temps, il faut également reconstruire. Grâce à l’aide américaine (le fameux plan Marshall), les Allemands se mettent au travail et reconstruisent mais dans le même temps, ils ne prennent pas le temps de la reflexion sur les culpabilités de chacun. Ce sentiment de culpabilité marquera la politique et la vie allemande encore jusqu’àaujourd’hui.Certains intellectuels comme Heinrich Böll ou Günther Grass ont contribué par leurs œuvres, à mettre les Alleamnds devant leurs responsabilités. Mais, le silence et la honte ont marqué les générations de la guerre et de l’après-guerre. Cela explique que l’Allemagne, qui est un géant économique soit longtemps restée un « nain » politique sur le plan international.

2. la questionallemande

Dès la fin de la seconde guerre mondiale, les Soviétiques et les Américains n’arrivent pls à s’entendre .Certes, ils se partagent l’Europe à la conférence de Yalta mais très vite, la question de l’Allemagne entre autres amène à ce qu’on a appelé la « guerre froide ». L’escalade commence par le blocus de berlin en 1947, lorsque les occupants soviétiques coupent tous les accès à l’enclave deBerlin-Ouest. Les Amériacains instaurent unpont aérien pour ravitaiiler les Berlinois.

Après la conférence de Potsdam, des zones d’occupation avaient été mises en place : à l’ouest, les Américains, les Anglais et les Français avaient chacun une zone d’occupation ; la partie Ouest de Berlin se trouvait être une enclave d’occupation occidentela au milieu de la zone d’occupation soviétique à l’Est.En 1949, les occupants occidentaux aident les Allemands qui résident dans leur zones d’occupation, à rédiger une constitution et à créer la République Fédérale d’Allemagne dont la capitale sera une petite ville universitaire sur les bords du Rhin, Bonn. La riposte des Soviétiques sera de créer quelques semaines plus tard la République Démocratique Allemande. La séparation de l’Allemagne en deuxétats n’est donc pas la conséquence directe de la seconde guerre mondiale mais le résultat des tensions grandissantes entre les Occidentaux et les Soviétiques (de la Guerre Froide).

Pendant 40 ans, les deux Allemagne seront considérées comme une zone sensible de tensions entre les deux blocs avec la crise majeure de la construction du Mur de berlin à partir d’aout 1961. Ce mur a été mis...
tracking img