Texte de leibniz

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (417 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
« Les sens, quoique nécessaires pour toutes nos connaissances actuelles, ne sont point suffisants pour nous les donner
toutes, puisque les sens ne donnent jamais que des exemples, c’est-à-dire desvérités particulières ou individuelles. Or
tous les exemples qui confirment une vérité générale, de quelque nombre qu’ils soient, ne suffisent pas pour établir la
nécessité universelle de cette mêmevérité, car il ne suit point que ce qui est arrivé arrivera de même (…) D’où il paraît
que les vérités nécessaires, telles qu’on les trouve dans les mathématiques pures et particulièrement dansl’arithmétique
et dans la géométrie, doivent avoir des principes dont la preuve ne dépende point des exemples, ni par conséquence
des témoignages des sens, quoique sans les sens on ne se serait jamais aviséd’y penser. »

Leibniz
Préface aux Nouveaux essais sur l’entendement humain

Le texte de Leibniz se trouvant dans la préface des Nouveaux essais sur l'entendement humain.
Dans un premier temps,Leibniz énonce la thèse principale. Il y explique que les sens sont utiles mais ne sont pas l'unique source de nos connaissances, ils servent d'appui, d'exemples simplement. Cette première phrase eten réalité une conclusion des arguments qu'il va donner par la suite.
Dans un deuxième temps, il explique la raison principale de la thèse: les exemples confirment mais n'établissent pas, ils nedonnent pas non plus toutes les vérités. Ceci suit le principe de falsification, un millier d'exemples peuvent prouver mais il suffit d'un seul pour réfuter la thèse. Il veut montrer que même si une thèsea beaucoup d'exemples qui la confirment, rien ne confirme qu'il n'y a aucun exemple, et qu'il n'y aura jamais d'exemple qui va prouver le contraire de cette thèse. Finalement il place la « raison »comme principe d'acquisition des connaissances. Il illustre ce qu'il avance en évoquant les mathématiques pures dont l'arithmétique et la géométrie qui ont « des principes dont la preuve ne...
tracking img