Texte oral bac francais : article traite des negres (louis de jaucourt)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (520 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Louis de Jaucourt (1704-1779), Encyclopédie
Article « Traite des nègres »

L’article « Traite des nègres » définit l’esclavage et la manière dont il fonctionne. L’auteur de l’article, le chevalierde Jaucourt, rattache le problème à celui, plus politique, des relations entre rois et sujets.
 
Traite des nègres (Commerce d’Afrique). C’est l’achat des nègres que font les Européens sur lescôtes d’Afrique, pour employer ces malheureux dans leurs colonies en qualité d’esclaves. Cet achat de nègres, pour les réduire en esclavage, est un négoce qui viole la religion, la morale, les loisnaturelles, et tous les droits de la nature humaine.
Les nègres, dit un Anglais moderne plein de lumières et d’humanité, ne sont point devenus esclaves par le droit de la guerre ; ils ne se dévouent pas nonplus volontairement eux-mêmes à la servitude, et par conséquent leurs enfants ne naissent point esclaves. Personne n’ignore qu’on les achète de leurs princes, qui prétendent avoir droit de disposerde leur liberté, et que les négociants les font transporter de la même manière que leurs autres marchandises, soit dans leurs colonies, soit en Amérique où ils les exposent en vente.
Si un commerce dece genre peut être justifié par un principe de morale, il n’y a point de crime, quelque atroce qu’il soit, qu’on ne puisse légitimer. Les rois, les princes, les magistrats ne sont point lespropriétaires de leurs sujets, ils ne sont donc pas en droit de disposer de leur liberté, et de les vendre pour esclaves.
D’un autre côté, aucun homme n’a droit de les acheter ou de s’en rendre le maître ; leshommes et leur liberté ne sont point un objet de commerce ; ils ne peuvent être ni vendus, ni achetés, ni payés à aucun prix. Il faut conclure de là qu’un homme dont l’esclave prend la fuite, ne doits’en prendre qu’à lui-même, puisqu’il avait acquis à prix d’argent une marchandise illicite, et dont l’acquisition lui était interdite par toutes les lois de l’humanité et de l’équité.
Il n’y a...
tracking img