Texte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (366 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'invitation au voyage -- Baudelaire

Introduction :
Extrait de Spleen et Idéal, première partie des Fleurs du mal, de Baudelaire.
Poème inspiré par Marie Daubrun : l'amour est ici spirituel etnon sensuel.
Il ne s'agit pas d'un voyage mais d'une promesse de voyage épanouissant le rêve.
Composition originale : 3 strophes séparées par un refrain, heptasyllabes et pentasyllabes : le poèmeprésente une forte musicalité.
Annexe : étude préliminaire
1ère strophe : Invitation au voyage
Comparaison entre la femme et le paysage
2ème strophe : Description de la chambre
3ème strophe : Paysagede ville

Chaque distique (composé de 2 vers) comporte 5 syllabes, c'est un pentamètre ou pentasyllabe. Il y a aussi une heptasyllabe (7).
Vers 23 : " orientale " à Diérèse (prononcer une syllabeen 2 temps )
L'emplacement des diérèses (V10, V23, V38) prouve la régularité des rythmes. Les mots illustrent l'exotisme, illustrant le pays.
Les heptasyllabes embrassent des distiques depentasyllabe. Les heptasyllabe sont des rimes féminines (e muet).
Etude :

I-Des tableaux :

-Un triptyque (tableau en 3 parties)
femme paysage : 1ère strophe
Un intérieur : 2ème strophe
La ville(portuère) : 3ème strophe

II-Un lieu magique :

-Imaginaire, souhait de voyage
-Le lieu est idéal parce qu'imaginaire.
-Correspondance entre la femme aimée et le paysage qui permet une évasion-Lointain, chargé d'exotisme
-Parfait : concilie les contraires (calme-voluptés;charme-traitres yeux...)

III-Un balancement jusqu'à l'idéal :

-L'impression de paix et de tendresse est suggérée parles sonorités douces en "on" et les allitérations en "m"
-Bonheur des sens (lumière, paysage;sensation de chaleur(v.39,40);voluptés)
-Plénitude : 3ème § présent de l'indicatif --->bonheur atteintrecherche d'un état parfait: v.25,26:harmonie parfaite entre homme et âme
-Une dilatation du temps et de l'espace : on ne sent pas le temps(v.4:"aimer à loisir")

Conclusion

Pour Baudelaire,...
tracking img