Textes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (395 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Aucun malus, que des bonus : oui à la modification de l’assurance chômage

Le parti socialiste veut nous faire croire qu’autoriser la modification de l’assurance-chômage irait à l’encontre du bonsens. Or, c’est justement parce que j’en ai, du bon sens, que je ne soutien en aucun cas cet argumentaire.
Tout d’abord, les socialistes affirment qu’environ un tiers des personnes au chômage nedisposent d’aucune qualification reconnue. Or, pourquoi devrions-nous supporter leur lacune ? Ce n’est pas à nous, travailleurs actifs, ni aux chômeurs bien formés de payer les conséquences dequalification médiocre de certaines personnes. Si l’on décide de réduire les jours d’indemnités, c’est bien pour favoriser la population à étudier et à toujours se former davantage avant d’éviter de se retrouverau chômage. Le choix a donc été de réduire la durée de cotisation afin d’économiser et de sauver cette assurance mais aussi pour forcer les gens à chercher plus ardemment un travail. Tout le mondesait pertinemment que beaucoup de chômeurs profitent de l’assurance. Certains font exprès de postuler à des place où ils ne seront jamais engagés car ils n’ont aucune qualification dans ce domaine.Ainsi, ils bénéficient des cotisations au dépend d’autre personnes qui, elles, en auraient réellement besoin.
Ensuite,ils soutiennent aussi que les jeunes bien formés devront se résoudre à n’importe quelemploi, en lien ou non avec leur formation. Mais, si un jeune est bien formé, il est, la plupart du temps, engagé très rapidement par les entreprises. C’est pour ça que l’on a décidé de diminuer plusfortement leur prestation car, justement, ce sont eux qui ont le plus de facilité à un trouver un travail rapidement. Une étude a même prouvé que les jeunes qui n’ont pas trouvé un travailimmédiatement après la fin de leurs études, arrivent finalement à en trouver un quelques mois après. Alors, si c’était si horrible que cela, comment la Confédération et le peuple l’autoriseraient-ils alors que...
tracking img