Tgi fridays

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2986 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
nous tâcherons de mettre en exergue le mix marketing de TGI FRIDAYs à fin qu’on puisse une bonne étude.
une enseigne très tendance à l’heure actuelle.
Permettez-nous d’examiner, à titre expérimental, si un client qui sort du Mc Donald’s est moins satisfait qu’un client qui sort de TGI Fridays.


Fridays et Mc Donald’s une vue fondamentalement différente sur le service à la clientèle !!!Pour réaliser cette étude, nous nous sommes rendus sur place à midi entre deux cours au Mc Donald’s et un vendredi soir pour décompresser et commencer le weekend au TGI Fridays.
Le mercredi dernier on est vite passé au Mc Donald’s avant notre cours de 14H. Patienter un moment dans la file, donner notre commande et payer, et ensuite, vite trouver une table. Il y avait beaucoup de monde et debruit et on était assises entre des parents avec leurs enfants, des jeunes qui échangeaient leurs expériences de la vie avec exubérance. Après avoir jeté nos déchets dans la poubelle, on était déjà dehors 20 minutes plus tard, juste à temps pour notre cours.
La soirée de TGI Fridays c’est déroulé différemment.
Le souvenir qu’on garde est que dès lors que nous sommes rentrées dans le restaurant,nous avons été dorloté et le personnel faisait en sorte qu’on se sente bien afin qu’on puisse profiter de l’ambiance avec insouciance.
TGI Fridays, nom peu commun, symbolise bien le concept global de l’enseigne: «Thank’s Goodness it’s Fridays». C’est en effet le mot d’ordre qui fait tourner ce «restaurant américain»: offrir une ambiance de début de week-end chaque soir, après une journée d’étudeou de travail chargée. Une atmosphère qui s’inscrit dans l’ambiance du décontracté, de la musique et de l’humour. C’est même la première mission que demande l’enseigne à ses serveurs. Le premiers pas vers nous, le serveur s’est présenté en donnant son prénom et s’est proposé de nous chaperonner le long de la soirée, à grand renfort de blagues, dans une ambiance musicale branchée, un cadre etune décoration où ressortent les figurines d’anciens chanteurs de blues, des guitares… concrétisant, en quelque sorte, l’espace d’une nuit, une «escapade aux States». Vu que c’était vendredi nous avons assisté à la soirée karaoké qui avait pour but de détendre l’atmosphère générale. Et à default défaut de volontaire qui se laisse tenter, c’est le serveur, encore lui, qui s’est «sacrifié».
Onsentait que le personnel était formé en matière de service et de professionnalisme.
Ainsi on peut dire que Fridays et Mc Donald’s ont une vue fondamentalement différente sur le service à la clientèle !!!

Le client en tant que coproducteur du service

Malgré les différences au niveau de la vision du service à la clientèle, les deux restaurants ont une caractéristique importante en commun : ilsappliquent et communiquent tous les deux un « Service Concept » explicite.
En effet, Mc Donald’s offre un repas rapide et bon marché, mais le client, va chercher en personne son repas au guichet et ensuite débarrasse lui-même sa table. De ce fait on peut dire que le client participe à la production de service. De la même manière que le client qui se rend au Fridays en jean et basquettes etparticipe au Karaoké ainsi il contribuera à instaurer l’ambiance souhaité et qui fait d’ailleurs l’image de Fridays. On peut dire que dans les deux cas le client est impliqué mais à des degrés différents.

Deux formations différentes pour le personnel :

Comme on a pu le voir dans les deux situations le personnel avait une grande importance dans la production du service. Même si l’importance de l’unréside en back office et l’autre en front office.
En effet, au Mac Donald’s par exemple le service tout entier est basé sur la rapidité. Ainsi tout le staff, qui d’ailleurs est jeune, est formé pour suivre une chaîne et donc un processus bien déterminé. Avec un ordre hiérarchique bien défini que le client peut comprendre et suivre à travers les tee-shirts des employés. Bref un processus de...
tracking img