The holiday

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (322 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Je trouve que tout ce qui a été dit sur l'amour est vrai. Shakespeare a écrit « tout voyage s'arrête à un rendez-vous d'amour. », quelle merveilleuse pensée... Jen'ai moi-même rien vécu de semblable, mais je n'ai pas de mal à croire que c'est déjà arrivé à Shakespeare. J'ai l'impression que je pense un peu trop à l'amour, sacapacité de transformer et de définir nos vies ne cessera jamais de m'impressionner. Shakespeare a aussi dit que l'amour est aveugle et je suis persuadée que rienn'est plus vrai. On ne sait pas toujours pourquoi, mais pour certaines personnes, l'amour s'éteint. Il est par contré évident que l'on peut trouver l'amour, même si cen'est que pour une nuit.
Il existe aussi un autre type d'amour, le plus cruel de tous, celui qui fait frôler la mort à ses victimes, ça s'appelle : l'amournon-partagé. Et je suis experte en la matière. Dans la plupart des histoires d'amour, deux personnes tombent amoureuses l'une de l'autre, mais nous dans tout ça ? Quiraconte nos histoires ? Celles où on tombe amoureux en solitaire. Nous sommes les victimes des relations à sens unique, nous sommes les amoureux maudits, nous sommes lessans-amour, les handicapés qui n'ont pas le droit à une place de stationnement réservé. Oui, et une de ces personnes et là, sous vos yeux. J'ai aimé cet hommependant trois longues et horribles années. Ce furent les pires années de ma vie, les pires Noël, les pires anniversaires, la veille du jour de l'an amené son lot delarmes. Les années où j'étais amoureuse ont été les plus sombres de toute ma vie, tout ça parce que j'ai aimé un homme qui ne m'aimait pas et qui ne m'aimerait jamais.
tracking img