The interest

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2766 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L`avortement

Par : Valérie Methot

Nathalie Chouinard

Karine Lafrenière

Religieux gr : 04

Frédéric D`Amours

École secondaire Mont-Bleu

16 mai 2002
Travail de l’exploration!!!

Qu’est-ce l’avortement?

Introduction : Il existe plusieurs moyens de contraception comme l’avortement, la pillule anticonceptionnelle, la pilule d’un soir.
Maintenant je vais vous parler del’avortement.

Premier aspect : Nous sommes sûre que vous voulez savoir qu’est-ce l’avortement et y a-t-ils d’autres solutions? Bon commençons par la définition de l’avortement! C’est l’interruption d’une grossesse.
Au cours, de cette procédure, l’embryon ou fœtus et du tissu placentaire sont retirés du l’utérus de la femme.

Première aspect deuxième partit : Nous allons vous parler de comment lesavortements sont-ils pratiqués. Le plus souvent, on étroit morceau d’algue séchée qui est appelé mêche laminaire est inséré à l’entrée de l’utérus, quelques heures ou jusqu’à une journée avant l’avortement, pour amorcer le processus de dilatation du col .
- Durant la procédure, la femme qui est étendue sur une table d’examen, les genoux appuyés sur des supports, le médecin incère un spéculumdans le vagin.
- Le col uterin est engourdi localement avec une injection d’anesthésique,ou la femme est brièvement endormie par anesthésie générale.
- Le médecin élargit graduellement le col en y insérant l’une après l’autre d’étroite tiges de diamètre croissant.
- Puis, le médecin insère une tige étroite et creuse, reliée à un dispositif d’aspiration semblable à celuiqu’utilisent des dentistes pour aspirer la salive de la bouche. La succion est déclenchée et le médecin fait avec la canule quelques mouvements de va et vient. Lorsque l’utérus est vide, la succion s’arrète.
- Les parois de l’utérus sont ensuite doucement grattés avec un instrument en forme de boucle pour assurer qu’il n’y reste aucun tissu embryonnaire ou placentaire.
- L’avortement dure dix minutesenviron. La dilatation est souvent désagréable pour la majoritées des femmes. Durant la dilatation les femmes ressentent une douleur semblables aux crampes menstruelles durant ou après la dilatation.
- 1aspect troisième partit : Maintenant, il y a deux autres solutions possibles : tu peux sois le porter et garder l’enfant ou le confier à l’adoption, chacun des deux choix demeure à unegrossesse non désirée et chacun d’entre eux présente ses propres risques et avantages.

2aspect : Maintenant, nous allons vous parler de la préhistoire en se qui concerne l’avortement : À l’ âge de pierre, dans les territoires où apparurent les premières civilisation humaine, plusieurs femmes connaissaient les proprièté des plantes stérilisante. Les femmes qui ne voulaient pas avoird’enfant, devaient boire un mélange fabriqué à partir de ces plantes, ce mélange provoquait un avortement dans les premiers jours. Il y a encore plusieurs sociètés traditionnelles qui les utilisent les plantes. Les deux plantes les plus utilisées étaient la stevia rebandiana et la tisane de ragleaf bahia cette dernière une fois qu’elle est séche et bouillie elle est consommé sous la forme d’uneinfusion.

2aspect deuxième partit : Maintenant, parlons de l’antiquité. Si on parle de l’antiquité grecque, l’avortement n’est pas toujours une pratique condamnée. Aucune loi antique n’a interdit la contraception. Pour protéger l’honneur du couple, la contraception et l’avortement étaient souvent utilisés lorsque le mari avait eu des relation extraconjugales. L’avortement était souvent utilisépar des prostituées et par les esclaves. Les physolophes Platon et Aristote disent que l’avortement assure l’équilibre démographique . Il y a aussi d’autres penseurs qui croient que c’est acceptable que dans certaine situations comme : familles nombreuses, couple trop âgé, fille trop jeune ect. Avant, la pratique du coïte interronpu, l’avortement était le moyen le plus efficace de limiter...
tracking img