The kooples

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (866 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Vers une explosion de l'offre en ligne | Les potentiels du Web | |

|   Sommaire |
|
 Boom des ventes en ligne |
 La féminisation de l'achat en ligne |
Les motivations des acheteurs | Explosion de l'offre |
 Les apports du Web |
 L'enjeu multicanal |
 En savoir plus |
  | Les raisons de ce dynamisme du secteur de l'habillement en ligne sont multiples. D'une part, il estdû en grande partie à la croissance de l'offre proposée. "L'offre en ligne était jusqu'alors relativement limitée. Dans le marché du e-commerce en général, entre 2004 et 2005, nous avons enregistréune progression de 45 % du nombre de sites marchands. Et sur le premier semestre 2006, cette croissance était encore de 30 %", explique Marc Lolivier, délégué général de la FEVAD. Cette multiplicationdes sites marchands est d'ailleurs particulièrement visible sur le segment des sites de ventes privées, qui enregistrent une progression impressionnante. Top 5 des sites de ventes privées surInternet
(janvier à mars 2006) |
  Domaine | Visiteurs uniques (en millions) | Couverture |
  Vente-privee.com | 3,685 | 17 % |
  Achatvip.com | 1,799 | 8 % |
  Surinvitation.com | 1,240 | 6 % |  Espacemax.com | 0,717 | 3 % |
  Linvitedesmarques | 0,594 | 3 % |
Source : Mediametrie//Netratings, FEVAD, 2006 |

Selon la FEVAD, sur le premier trimestre 2006, 23,4 % des internautes, soit5,11 millions de visiteurs uniques ont consulté au moins un des sites de ventes privées du top 5. Un phénomène extrêmement intéressant qui participe au succès de la vente de vêtements en ligne. "Dansle domaine de l'habillement, les acteurs de la VPC ont joué un rôle très important, en convertissant leur clientèle traditionnelle du courrier à l'utilisation du Web comme outil de commande. De leurcôté, les sites de ventes privées ont amené à la vente à distance des personnes qui ne commandaient pas à distance", explique le délégué général de la FEVAD.

Mais cette croissance de l'offre...
tracking img