The lady of shallot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
S'il est une brodeuse qui me touche, c'est bien la Dame de Shalott! Et ce, pour différentes raisons.
D'abord parce que son histoire appartient à la "matière deBretagne", l'ensemble des écrits autour de la Table Ronde et de Camelot. Ensuite parce que le poème de Tennyson est magnifique. Et pour finir, parce que je suis en extasedevant le tableau de Waterhouse que j'ai eu la chance de voir en "vrai" à la Tate à Londres.

Mais reprenons du début. Qui est cette Dame qui habite l'Ile de Shalott?C'était une jeune femme ensorcelée, de grande beauté, qui vivait dans une tour. Elle ne pouvait regarder l'extérieur (Camelot) directement. Aussi, tout ce qu'elle connaissaitdu monde réel n'était que son reflet dans un grand miroir. Elle passait ses journées à tisser et broder.

Vous remarquerez que, dans les oeuvres proposés ici, lemiroir est toujours représenté sous forme circulaire (de même que la tapisserie des oeuvres de Waterhouse est, dans les 3 cas, 3 cercles), comme un signe d'emprisonnementsans fin.
Dans Trapped, The Lady of Shalott looking at Lancelot, The Lady of Shalott de William Holman Hunt et The Lady of Shalott de Linda Garland, la tisseuse estprisonnière de ses fils, comme ceux de son destin tissés par la malédiction.
Dans I am half-sick of shadows, said the Lady of Shalott de Waterhouse et Trapped de MélanieDelon, la dame, qui est pourtant devant le miroir, ne s'y reflète pas, comme si elle ne pouvait pas appartenir au monde réel.

J'espère que vous avez aimé ce petitvoyage sur l'Ile de Shalott et que vous aurez une douce pensée pour cette petite dame que la mort, par l'intervention du chant de Lancelot, a délivrée de sa malédiction.
tracking img