The stategical fail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5823 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Synthèse Marketing M1-S2

Introduction

Chapitre 1 : Le processus de perception
1.1 – La sensation
1.2 – L’attention
1.3 – L’interprétation

Chapitre 2 : Le rôle de la mémoire
2.1 – Le processus de mémorisation
2.2 – Mémoire sensorielle, mémoire CT & LT
2.3 – Les marqueurs de mémoire
2.4 – Le fonctionnement des émotions
2.5 – Le rôle des représentations mentales

Chapitre 3 : Leprocessus de décision
3.1 – Le besoin
3.2 – La recherche d’information
3.3 – L’évaluation des propositions
3.4 – Le choix du produit
3.5 – La satisfaction


Quelles sont les 3 étapes de réflexion marketing et leurs techniques associées ?
• marketing d’étude (sondages, panels, études de motivation, études d’audience des médias, veille concurrentielle, prévision des ventes, tests deproduits)
• marketing stratégique (segmentation, positionnement)
• marketing opérationnel (mix, merchandising, vente)

Dans quelle phase le comportement du consommateur rentre-t-il ?
Le marketing d’étude, au niveau de la compréhension du marché.

Qu’est-ce que le marketing mix ?
• produit (gamme, cycle de vie)
• prix (contrainte et méthodes de fixation liées aux coûts, à la demande, auxdistributeurs)
• distribution (commerce indépendant / intégré / associé. Distribution intensive / sélective / exclusive)
• communication (média, hors média, promotion marketing direct)


Introduction
Que sont les objets de consommation ?
Produits ou services. Ils ne sont pas forcément tangibles, ça peut être des éléments intangibles comme le tri sélectif (on n’achète pas mais on adhère à uneidée), ça peut être également une émission de télé.

Qu’entend-on par consommateur ?
Ça ne va pas seulement avec le terme acheteur, celui qui accompagne et qui influence le choix de l’autre va être un consommateur également.

Quels sont les différents rôles du consommateur ?
Acheteur, Décideur, Utilisateur, Prescripteur.

Qu’est-ce que le groupe primaire ?
C’est le groupe dont onest issu, c’est le groupe social.

Pourquoi peut-on dire que l’acteur n’est pas rationnel ?
Il est soumis à des contraintes sociales : groupes de référence, groupes primaires. Il est soumis aux variables situationnelles.

Quelle est la définition de facteurs situationnels ?
Un ensemble de facteurs liées à un moment et à un endroit donnés qui, sans trouver leurs origines dans lescaractéristiques stables des personnes ou des produits, exercent une influence manifeste sur le comportement.

Quelles sont les 5 variables situationnelles ?
• l’environnement physique
• les états antérieurs de l’individu
• l’environnement social
• la perspective temporelle
• le contexte du rôle à accomplir

Il faut distinguer les besoins des désirs, qu’est-ce qu’un besoin ?
Motivationbiologique élémentaire ; naît d’un sentiment de manque lié à la condition humaine.

Le marketing crée des besoins ou des désirs ?
Il crée des désirs, il crée des produits ou services pour répondre à des besoins.

Quels sont les besoins identifiés dans la pyramide de Maslow ?
Besoin physiologique  Besoin de sécurité  Besoin d’affection  Besoin d’estime  Besoin de réalisation de soi.

Unproduit peut-il répondre à plusieurs attentes de la pyramide de Maslow ?
Oui.

La pub et le marketing sont acceptés par le consommateur pour réduire leur temps de recherche d’informations.

Qu’est-ce que la pensée magique ?
Ça provient de sociologues et anthropologues « qui croque la barre Lion rugira » « ce qui fait du bien à l’intérieur se voit à l’extérieur ».

Quelles sont lesdifférentes formes de pensée magique ?
Primitive (sort jeté à une poupée Vaudou), religieuse (eucharistie), irrationnelle (je choisis cette cravate car elle m’a porté chance).

Le marketing ne promet pas de miracle mais joue sur l’aspect irrationnel.

Quels sont les critères à examiner pour toute innovation ?
• simplification
• innovation
• accélération (gain de temps)
• amélioration...
tracking img