Theatre de l'absurde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (554 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Au XXe siècle, le théâtre de l’absurde est un style de théâtre apparu dans les années 1940, se caractérisant par une rupture totale par rapport aux genres plus classiques, tels que le drame ou lacomédie. Il s’agit d’un genre traitant fréquemment de l’absurdité de l’Homme et de la vie en général, celle-ci menant toujours à la mort. L’origine de cette pensée étant sans conteste le traumatisme, lachute de l’humanisme à la sortie de la Seconde Guerre mondiale.

Ionesco, Adamov, Beckett, Genet, voire Pinter sont parmi les auteurs de ces œuvres qui ont bouleversé les conventions du genre. Laparticularité de Eugène Ionesco et Samuel Beckett est qu’ils ont exposé une philosophie dans un langage lui-même absurde qui réduit les personnages au rang de pantins, détruit entre eux toutespossibilités de communication, ôte toute cohérence à l’intrigue et toute logique aux propos tenus sur scène.

L’absurdité des situations mais également la destructuration du langage et de la femme de bussonlui-même ont fait de ce style théâtral un mouvement dramatique à part entière. Ce type de théâtre montre une existence dénuée de signification mettant en scène la déraison du monde dans laquellel’humanité se perd.

Par contre, après la lecture d'un théâtre absurde, il est évident que ce genre de théâtre apporte un non-sens à la vie.

Il désigne essentiellement le théâtre de Samuel Beckett, EugèneIonesco, Fernando Arrabal, les premières pièces d’Adamov et de Jean Genet…
Caracteristiques :
* Refus du réalisme, des personnages et de l’intrigue. Souvent on ne trouve pas de personnalitésmarquées ni d’intrigue dans le sens « narratif » du terme.
* Le lieu où se déroule l’action n’est souvent pas cité avec précision (dans « en attendant Godot », on sait que l’action se déroule dansune lande, sans plus de précision).
* Le temps est lui-même tourné à l’absurde par certains moyens (pendule sonnant un nombre improbable de fois dans La Cantatrice chauve de Ionesco)....
tracking img