Theatre en grece antique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le théâtre en Grèce Antique
Trois grandes fêtes religieuses en l'honneur de Dionysos voyaient des représentations dramatiques : les Dionysies urbaines - les Lénéennes - les Dionysies rurales.
Les représentation dramatiques avaient lieu lors des fêtes dionysiaques ; pour quelle raison ?

Il semble que le théâtre grec soit issu du dithyrambe, sorte de choeur tumultueux, de chants passionnés,enthousiastes, accompagnés de danses rapides en l'honneur de Dionysos. Ces chants célébraient les aventures, tristes ou gaies, du dieu ; les membres du choeur (les choreutes), à la tête desquels était un coryphée, habillés en satyres, prenaient part à sa joie et sa douleur. La tragédie comporta un choeur de douze, puis de quinze choreutes ; la comédie en comportait vingt-quatre. Au choeur on ajoutaun acteur, puis un deuxième, enfin un troisième (protagoniste - deutéragoniste - tritagoniste). Au fil du temps et de l'évolution du théâtre, l'élément lyrique (chants du choeur) diminua au profit du dialogue.
Organisation et règlements des concours dramatiques :

Les spectacles qui présentaient des pièces en première représentation se déroulaient aux Dionysies urbaines ou aux Lénéennes. LesDionysies rurales, les plus anciennes, se déroulaient dans les dèmes ; après l'institution des deux autres fêtes, on n'y présenta plus que des reprises. Les Lénéennes furent instituées au VIème siècle (Pisistrate) ; c'était la fête des bacchantes mais elles comportaient aussi des représentations dramatiques. On y jouait essentiellement des comédies, dont le sujet s'adressait surtout à unauditoire du cru : or, en janvier, seuls les Athéniens assistaient à ces représentations. Les tragédies, au contraire, traitant de sujets d'ordre général et intéressant un plus vaste public, étaient représentées aux Dionysies urbaines, qui attiraient une foule d'étrangers (en mars, la navigation reprenait).

Les représentations, organisées par l'Etat, prenaient la forme d'une compétition entreplusieurs rivaux Cette compétition était du ressort de l'archonte éponyme pour les Grandes Dionysies, de l'archonte-roi pour les Lénéennes, du démarque (=maire) aux Dionysies rurales. On désignait d'abord les chorèges, c'est-à-dire les citoyens riches qui sous forme de liturgies payaient ainsi un impôt supplémentaire (Aristote, Constitution d'Athènes); les chorèges entretenaient et équipaient à leursfrais les choeurs, s'occupaient de les faire instruire et assuraient leur rémunération pendant la durée des répétitions. Ensuite l'archonte choisissait les poètes qui seraient admis au concours ; ceux-ci recrutaient à l'origine eux-mêmes les acteurs ; puis l'Etat s'en chargea (examen de passage imposé aux candidats) et institua un deuxième concours, celui d'interprétation, entre les protagonistes.Enfin on attribuait par tirage au sort à chaque chorège un poète et à chaque poète un protagoniste. Plus tard, au 4ème siècle, chaque protagoniste interpréta une pièce de chaque poète, ce qui égalisait les chances.
Le lieu du spectacle

Le théâtre, en Grèce, n'a aucun rapport avec le théâtre moderne; c'est un édifice à ciel ouvert; les représentations ne sont donc possibles qu'en plein jour etquand le temps le permet. Le théâtre comprend en son centre l'orchestra dont la forme circulaire rappelle le cercle que formait la foule autour des danseurs du dithyrambe; au centre de l'orchestra se trouve l'autel en l'honneur de Dionysos (la thymèlè); l'ensemble des gradins (théatron ou koïlon) est installé au creux d'une colline ; ils sont disposés en hémicycle, divisés en paliers horizontaux etcomportant des escaliers; aux premiers rangs, des sièges d'honneur. Face au théatron, dont il est séparé par des passages à ciel ouvert (les parodoî) se dresse le bâtiment de la scène (skènè), baraque où les acteurs changeaient de costume, puisque plusieurs rôles étaient joués par un même acteur; ce bâtiment était précédé par une estrade légèrement surélevée par rapport à l'orchestra; sur la...
tracking img