Theatre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1092 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Le football est certainement le sport le plus populaire dans de nombreux pays, il occupe une place très importante en Europe, en Afrique et en Amérique du sud.
Pratiqué en 2006 par environs 264 millions de joueurs à travers le monde, il a également su séduire des millions de supporters et de spectateurs.
En Europe, on estime aujourd’hui le chiffre d’affaire du real de madrid à351 millions d’euros, celui de Manchester united à 315,2 millions d’euros pour la saison 2006-2007, quand a la coupe du monde de 1998 qui a eu lieu en France, elle a nécessité plus d’1,5 milliards d’euros d’investissement, de quoi dire qu’il existe aujourd’hui un réel business autour du foot.

C’est en juillet 2007 qu’a débuté la crise financière marquée par une crise de liquiditéinterbancaire (refus des établissements de crédit de se prêter de l’argent mutuellement) et un resserrement du crédit (le crédit proposé aux entreprises et aux particuliers devient moins évident a obtenir).

Nous analyserons l’impact de l’aggravation de cette crise sur le foot en prenant pour exemple les grands clubs européens.

1°) LES MODES DE FINANCEMENTS

- les modes de financements desgrands clubs européens

2°) LE FOOT ET LA BOURSE

- l’introduction en bourse des clubs de foot

- la crise des subprimes et ses conséquences sur le marché boursier

- l’évolution des cours des clubs cotés

3°) CONSEQUENCE DE LA CRISE SUR LE FOOT

- l’impact sur les clubs de foot cotés en bourse

- l’impact sur les autres modes de financement

2°) LE FOOT ETLA BOURSE

A) Pourquoi s’introduire en bourse

Le marché secondaire qu’est la bourse, a pour but d’assurer l’échange, des titres de capital ou de créances à un prix résultant de la confrontation de l’offre et de la demande.
L’introduction en bourse d’un club de foot résulte de la volonté de ses actionnaires de céder leurs titres afin de profiter du produit de la vente.
L’inscription enbourse permet d’accélérer le développement d’un club de foot mais pour cela, il est nécessaire d’avoir un projet précis et une bonne croissance pour intéresser les investisseurs.
L’introduction en bourse répond a plusieurs objectif : augmenter ses capitaux propres et s’assurer une trésorerie, mais également améliorer sa notoriété.
En effet, le fait d’être coté renforce la crédibilité du clubauprès de ses banques et permet d’améliorer d’une façon générale les négociations d’emprunts.
La cotation améliore également la liquidité du titre c'est-à-dire sa capacité a être échangé sans difficulté des qu’un épargnant désire l’acheter ou le vendre.
On offre ainsi une facilité aux actionnaires qui pourront sans trop de difficultés vendre ou acheter leurs actions.
La cotation faciliteégalement la valorisation du club grâce à capitalisation boursière.

En 1983, Tottenham, un club anglais est le premier club à s’introduire en bourse.
Depuis, les clubs de première division anglaise sont nombreux à avoir suivi le chemin comme Newcastle, Charlton, Birmingham, Southampton ou encore Arsenal.
Actuellement plus de quarante clubs européens sont cotés en bourse et cette pratique est trèsrépandue en grande Bretagne où on retrouve une vingtaine de clubs britanniques référencés a la bourse de londres.
Pour pouvoir suivre ces clubs en bourse, la société stoxx.com a créer un indice boursier, l’indice dow jones stoxx football index regroupant les plus grands clubs cotés.

Evolution de l’indice dow jones stoxx football sur un an
[pic]
En France cette pratique est encore toute récente,seuls deux clubs français sont aujourd’hui cotés en bourse.

B) Les clubs français cotés en bourse

Aujourd’hui seulement deux clubs français sont cotés en bourse, car il y a encore quelques années, la législation française ne permettait pas aux clubs de foot de pouvoir s’introduire en bourse.
Ce n’est qu’en décembre 2005 que la commission européenne ordonna à la France de se conformer...
tracking img