Thomas jefferson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4452 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Thomas Jefferson
Biographie

Thomas Jefferson nait le 13 avril 1743 à Shadwell en Virginie. Il est issu d’une famille aristocrate aisée. Ses deux parents, Peter Jefferson et Jane Randolph, émanent des familles les plus éminentes de Virginie. Son père possede des plantations et des esclaves qui travaillent à son service. En 1745, le Colonel William Randolph décède. Peter Jefferson, un prochede celui-ci, reprend sa succesion selon son vœu testamentaire, notamment sa propriété à Tuckaho entrainant le déménagement des Jeffersons à Tuckahoe.
Ce n’est que 7 ans après qu’ils retournent à Shadwell. Peu après leur retour, Thomas commence à fréquenter une école locale dirigée par le révérend William Douglas de nationalité écossaise. Du point de vue linguistique, il apprend le latin, le grecet également la langue française. Parmi ses activités, il apprend à monter à cheval et prend goût à la découverte de la nature. Déjà à ce jeune age, Thomas fait preuve de discipline et est un élève studieux
A l’age de 14 ans, Thomas perd son père. Il hérite de ses terres dont la superficie s’élève à plus de 20 kilomètres carrés ainsi que les douzaines d’esclaves qui y travaillent. Suite à lamort de Peter, il entreprend des études d’histoire et de science à l’école du ministre et révérend James Maury. L’école se situant à une distance assez considérable de son domicile, Jefferson fréquente l’école en tant que pensionnaire chez les Maury. Il y restera deux ans, à savoir de 1758 à 1760
C’est en 1760, à l’age de 16 ans que Thomas rentre dans le « college of William and Mary » àWilliamsburg pour poursuivre ses études et assouvrir son besoin de s’instruire. Il étudiera de nombreux domaines dans ce college allant des mathématiques à la philosophie en passant par la botanique ou encore le droit. C’est son professeur de philosophie, William Small, qui lui donne gout aux auteurs philosophiques britaniques. Parmi ces auteurs, on trouve Newton et autres penseurs précurseurs deslumières, rappelons-le, vivant dans l’Absolutisme. Thomas profite de ses années au collège pour parfaire son grec et son français. Il prend de même plaisir à jouer du violon et se passionne pour la musique.
Jefferson faisait preuve d’une avide curiosité intellectuelle dans toutes les études et arts qu’il entreprenait. Il était reconnu comme une personne passionnée et très hardie au travail : certainsdisaient, selon une tradition familiale, qu’il travaillait 15 heures par jour.
En 1762, il se voit remettre son diplôme puis poursuit ses études dans le domaine du droit avec comme mentor et professeur George Wythe. Après avoir été admis au barreau en 1767, il est élu avec succès à la « Chambre des Bourgeois de Virginie » en 1769, assemblée au sein de laquelle il siègera jusqu’en 1775  ; c’estici que commence sa carrière politique.
En 1768, Thomas débute l’édification de Monticello. Cette demeure néo-classique est perchée sur une montagne avec une vue sur Shadwell. Ce manoir sera une des nombreuses passions de Jefferson. Dans la même année, il rencontre sa compagne, Martha Jefferson (née Martha Wayles Skelton), une jeune veuve de grande beauté. Ils se marieront 4 ans après leurpremière rencontre à Williamsburg.
Les tensions entre les colons américains vivant dans les 13 colonies britanniques et la Grande Bretagne encouragent Jefferson à s’engager politiquement. Il se met à écrire en faveur d’une indépendance des colonies oppressées par l’Angleterre. Ses écrits sont grandement appréciés et la publication d’un pamphlet «  Aperçu sommaire des droits de l'Amérique britannique »en 1774 illustrant les relations entre les colons et la Grande Bretagne permettra l’essor de sa carrière politique lui permettant ainsi d’être nommé délegué du Second Congrès continental à Philadelphie en 1775 et plus important encore, de prendre part à la rédaction et rédiger une majeure partie de la déclaration d’indépendance des Etats-Unis.
En Juin 1776, il est décidé par l’Assemblée de...
tracking img