Thomas more

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (533 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MORE (Thomas) 1478-1535

Renaissance
Humaniste, savant, avocat, ami de Linacre et d’Erasme, page du cardinal Morton, archevêque de Cantorbéry, chancelier d’Angleterre

1. Formationintellectuelle et professionnelle
Il entra à Oxford où il fit de sérieuses études juridiques et suivit les conférences sur la Cité de Dieu, de Saint Augustin. Thomas passa quelques-unes de ses première annéesen qualité de page, au service du cardinal Morton, alors archevêque de Cantorbéry et chancelier d’Angleterre.

2. Grandes activités exercées
Il était nommé conseiller privé de Henri VIII en 1529mais il refuse de se rallier à l’Acte de Suprématie signé par le Parlement faisant du roi le chef suprême de l’Eglise anglaise ; il choisit donc de démissionner en 1531. Le 12 avril 1534,l’ex-chancelier fut « invité » à prononcer le serment qui reconnaissait Anne Boleyn comme épouse légitime du roi Henri VIII et rejetait l’autorité du Pape. Saint Thomas rejeta noblement toute espèce de compromisavec sa conscience et refusa de donner son appui à l’adultère et au schisme. Après un second refus réitéré le 17 avril, on l’emprisonna à la Tour de Londres. Il vécut dans le recueillement et la prièredurant les quatorze mois de son incarcération.

3. Œuvres
L’Utopie (1516)

4. Ses idées
More croyait profondément que les enfants sont un don de Dieu à leurs parents, à l’Église
et à la nation.Il importe donc, selon lui, qu’ils reçoivent une bonne éducation et une bonne
formation non seulement de leurs parents, mais aussi de l’État ou de l’Église qui doivent mettre à leur disposition desmaîtres compétents en nombre suffisant. Ces idées sont développées dans L’utopie. Le manque de formation des maîtres constituait un des problèmes de l’école au début du XVIe siècle. Il ne faisait pasde doute pour More que l’État est moralement tenu d’assurer non seulement une formation suffisante des maîtres, mais aussi le fonctionnement du système scolaire. More était la figure centrale d’un...
tracking img