Tier monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Alice Parmentier Jeudi 18 mars 2010 1ère S2
Elise Hadet
Alexis Piroddi

Dossier à partir de l’exposition du Souvenir français sur la Grande Guerre.

Problématique : En quoi la 1ère Guerre Mondiale est-elle un conflit atypique et pourquoi inaugure-t-elle une ère nouvelle en Europe et dans le monde ?
Introduction :
1) LesEtats européens sont poussés à nouer des alliances depuis les années 1980 car le 28 juin 1914, l’héritier du trône d’Autriche-Hongrie est assassiné et cela déclenche l’engrenage des alliances en entraîne l’Europe et le monde dans un cataclysme.

2) La région des Balkans (Albanie, Serbie, Bulgarie…) est qualifiée de « poudrière » car c’est une zone sensible de l’Europe et c’est à cet endroit quele conflit naît.

3) Les deux alliances qui s’opposent en Europe sont : la Triple-Entente, qui comprend la France, le Royaume-Uni et la Russie impériale ainsi que la Triple-Alliance, formée de l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’Italie qui garde un engagement incomplet et qui va se retirer la première de la guerre car elle cherche seulement à récupérer ses terres.

4) On parled’ « engrenage des alliances » en 1914 car le 28 juin, tout le monde s’allient en très peu de temps.

5) Les soldats partent à la guerre en pensant qu’ils vont vite rentrer et que c’est l’affaire de seulement quelques temps, mais cela va changer leur vie.
I. Les grandes phases d’une guerre sans précédent :
- La guerre de mouvement (1914) : un échec des stratégies offensives.
6) Lapremière phase est « La bataille des frontières » du 7 au 26 août 1914. Les Allemands veulent vaincre les Français avant de s'attaquer à la Russie, de manière a atteindre la frontière française. De nombreuses batailles ont eu lieux en Belgique, qui était pourtant « neutre ». Le général Joffre lance donc une attaque en Alsace-Lorraine, celle-ci échoue et provoque une véritable catacombe. Il ordonnedonc une retraite immédiate le 25 août. Les Allemands ont donc pris l'avantage !

La deuxième phase est « La course à la mer » du 17 septembre au 17 décembre. Les Allemands sont à 40km de Paris. Par conséquent, le gouvernement préfère s'installer à Bordeaux. Les Français protègent donc Paris, tandis que les Allemands essayent de la contourner par le nord-est. Les alliés ont aussi recours à unblocus maritime, notamment le 29 novembre. La bataille de la marne du 6 au 13 septembre, remportée par les alliés, permet donc à l'invasion allemande de se stopper. Les Français prennent l'avantage.
La troisième phase est la fin de « La course à la mer » le 17 décembre. Un front de 800 km prend place des Vosges jusqu’à la mer du nord : il y a statut quo.

7) La lettre d'Henri Arnault montreque la guerre conduit à une certaine perte de conscience, à un « abrutissement ». Il le dit : « même les bruits des fusilles et des bombes ne me dérangent plus. ».

8) En 1914, les Russes ont réussi à surprendre les Allemands et les Autrichiens avant d'être arrêté à Tannenberg le 31aout 1914.

- La guerre de position : une guerre d’usure (fin 1914-1916).

9) Joffre lance desattaques successives contre les tranchées allemandes en Champagne/Lorraine et en Arloi du 15 au 18 mars, du 9 mai au 18 juin et du 25 septembre, jusqu'à la fin octobre. Ces attaques ont donné beaucoup de perte humaine, pour peu de gain de territoire. De plus, les ennemis améliorent leur défense.
Le débarquement des troupes franco-britannique à Gallipoli (le 9 mai 1918), l’entrée en guerre del'Italie et un nouveau front dans les Dardanelles doivent permettre de soulager le front occidental le plus important. Mais la résistance ottomane va faire partir les alliés de la presqu'île de Gallipoli.

10) Les deux principales engagées sur le front ouest sont :
- La bataille de Verdun, du 21 février au 18 décembre. L'état major allemand voulait percer le front principal du « cœur de la...
tracking img