Tim un papaillon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (277 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Vie est un long fleuve tranquille ? Menée d’embuches, des barrières difficiles à franchir , des caps à surmonter, la Vie pourrai se résumer à cela . Mais ellereste abstraite et compliquée . On nait « chenille », enfance , adolescence s’enchainent, et se confrontent à une montagne hostile , qui semble infranchissable .C’est ainsi qu’une période de transition inévitable , s’ouvre vers notre existence pour pouvoir passer au stade de « cocon ». Le travail de soi serai la solutionpour y parvenir , une action pour grignoter petit à petit l’espace inhospitalier du piton . Pour l’entreprise d’une âme singulière , d’un esprit stupéfiant , del’être inégalable qui sommeille en toi . Beaucoup sont les gens qui contournent ce problème par des chemins infinis , monotones, tombant dans une routine déguisée , uneillusion incrustée qui te dépourvois d’espoir . Chaque jour est un pas du coté d’une essence nouvelle ; protégé par les gens que l’on aime, le mal être disparu ,on gravit le pic qui signe la fin d’une partie de la Vie. On devient « cocon » , le milieu hostile qui était jadis, s’est transformé en un confortable lieuépanouissement . Tout est saisissable , à ta hauteur ; tu dessines et conçoit la vision idyllique du bonheur , de la joie , d’un monde spirituel où toi seul et ton Amourgouverne. Tes ailes sont rayonnante de vie, mais , il te manque l’impulsion pour t’envoler , une ressource qui n’existe pas en toi . Une clef unique qui ouvre uneétendue pour tes premiers balbutiements . C’ est à travers l’ être que te chérie le plus , que réside le dénouement , sorti de ton cocon , tu meurt « Papillon ».
tracking img