Timide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1309 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
timide, sage, bavard.... comment répondre à chaque personne????
 Après son exposé, son discours, sa prise de parole, l’orateur propose généralement un débat. Nous appelons ce débat « un débat de type coopératif » :
Comment répondre à chacun :
Le savant :
v  Il cherche à vous piéger pour montrer à la salle qu’il en sait au moins autant que vous.
v  Attention ! Il ne connaît peut être que cepoint précis, mais il risque de très bien le connaître !
v  Ne jamais blesser un « savant », il est souvent orgueilleux
v  Notre conseil : « valorisez-le »
Votre comportement :
* Vous connaissez la réponse : vous la lui donnez
* Vous ne la connaissez pas : demandez-la-lui, il la connaît
* Laissez-le s’exprimer, c’est ce qu’il cherche. Vous deviendrez quelqu’un de bien à ses yeux, ilvous gênera moins
* Si le savant intervient trop souvent, agissez du même comportement, pour qu’il gêne le groupe, mais pas vous
* Si c’est un « faux savant », n’en profitez pas pour en faire une victime. Tuez-le avec humour et délicatesse ! Ne le blessez pas
 
Le retors (malin, astucieux) :
v  Il cherche la petite bête, et à trouver des poux dans votre tête : « mon cher, vous nous avezdit tout à l’heure… »
v  Il essaye de vous mettre dans « un puits de contradiction »
v  Il fait semblant de ne pas comprendre
Votre comportement :
* Acceptez ses remarques sans entrer dans son jeu
* Répétez ce que vous souhaitez dire
* Ne le mettez pas en contradiction avec lui-même, il ne vous lâcherait plus
* Il est possible que le retors vous fasse remarquer que vous avezdit un mot pour un autre et que cela change le sens de vos propos. Même si vous êtes pratiquement sûr qu’il a tort, rectifiez-le et l’affaire est close
 
L’agressif :
v  Il parle généralement vite et fort
v  Il réagit sur des sentiments, non sur des faits
v  Il s’en prend directement à votre personne
v  Il ne pose pas nécessairement de question, il émet simplement une opinion contraire à lavotre
v  Il joue la colère
v  Notre conseil : n’écoutez que le fond, pas la forme
Votre comportement :
* Ø Laissez un temps après son intervention, il va certainement en rajouter
* Ø Vous pouvez même le relancer
* Ø Laissez se vider l’objection
* Ø Gardez un ton professionnel et convivial
* Ø Généralisez la réponse, comme si vous ne lui parlez pas
* L’agressif réagitsouvent en fonction de sa situation personnelle. Ne prenez en aucun cas son intervention comme une injure. Calmez le jeu !!
 
 
Le malentendant : (le sourd)
v  Il pose la question à laquelle vous venez de répondre
v  Il est peut-être distrait
v  Il a peut-être du bruit dans la tête, ou des ennuis
v  Il n’a peut-être pas compris
v  Il est peut-être stupide
v  Il n’a pas écouté
v  Il estpeut-être un dur d’oreille !!
v  Notre conseil : reformulez ou répétez
Votre comportement :
* C’est une bonne occasion pour répéter
* Il n’est peut-être pas le seul à n’avoir pas compris
* Donnez des exemples et des images
* Elargissez votre réponse pour donner, par la même occasion, des éléments nouveaux à ceux qui avaient compris
* Ce sont souvent ceux qui n’écoutent pas, maisvous n’êtes pas là pour jouer les instituteurs. Il n’a peut-être pas entendu votre réponse parce que vous n’avez peut-être pas été clair !!
 
Le collaborateur :
v  Il abonde (répand) dans votre sens
v  Il vient étayer vos paroles
v  Il en rajoute un peu
v  Il veut se faire bien voir
v  Il montre qu’il a compris
v  Il redit la même chose que vous
Votre comportement :
* Ne le remerciez pastrop
* Profitez de son intervention pour relever vous-même des points à relancer
* Le collaborateur n’est pas toujours bien vu dans un groupe. Ce n’est pas parce qu’il est d’accord avec vous que vous avez raison.
 
Le rigolo :
v  Il aime faire rire les autres
v  Il déforme vos arguments
v  Il intervient sans demander la parole
v  Il commente à haute voix
v  Il est souvent bavard...
tracking img