Timide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
BAccALAUnÉnr cÉruÉnal
sEsstoN 2009

scrENcEs Écouotvtteues ET soctALES

bj

iffi
Série ES

Avant de conposeL le candidat s'assurera que son sujet compofte bien

de1à8.

I

pages numérotées

Le candidat traitera au choix soit la dissertation, soit la question de synthèse.

9 ÊCESOMEl

Page

1/8

I
-

Dissertation appuyée sur un dossier
:

4ocumentaire

I

llest demandé au candidat

de répondre à la question posée explicitement ou implbitement dans le sujet ; de construire une argumentation à paftir d'une problématique qu'il devra élaborer ; de mobiliser des conralssarces et des informations peftinentes pour traiter notamment celles figurant dans le dossier;

le

sujet,

de rédiger en utilisant un vocabulaire économique et social spécifique etapprcprié à la question, en organisant le développement sous la forme d'un plan cohêrent qui ménage
l'équilibre des pafties.

ll sera tenu compte, dans présentation.

la notation, de la clafté de I'expression et

du so/, appotté

à la

SUJET Dans quelle mesure les pays membres de l'union économique et monétaire (UEM) disposent-ils de marges de maneuvre suftisântes en matière de politiquêéconomique ?

DOCUMENT

1

L'article 2 du traité sur I'Union européenne stipule que l'Union européenne se donne pour objectifs de promouvoir < le progrès économiquê et social ainsi qu'un niveau d'emploi élevé, et de parvenir à un développement équilibré et durable ). L'Eurosystème contribue à Ia réalisation de ces objectifs en maintenânt lâ stabilité des prix. En outre, dans le cadre de lapoursuite de l'objectif de stabilité des prix, il tient compte de ces objectifs. S'il devait y avoir un quelconque conflit entre les objectifs, la BCE doit toujours accorder la priorité au mainliên de la stabilité des
orix.

La BCE doit agir sur les conditions du marché monétaire et, par là, sur le niveau des taux d'iniérêt à ôourt terme de fâçon à assurer la stabilité des prix. La stabilitédes prix doit être maintenue à moyen terme, ce qui traduit la nécessité, pour la politiquè monétaire, d'adopter une orientation prospective. Dans le cadre de la poursuiG de la stabilité des prix, la BCE vise à mainten;r les taux d'inflation à un niveau proche de 2 % à moyen terme, Outre la détinition de Ia stabilité des prix, la stratégie de politique monétaire consiste en une évaluation approfondiedes risques pesant sur la stabilité des prix s'articulant autour d'une analysê économique et d'une anâlyse monétaire.
Source : Banque CefitÉle Eurcpéenne (BCE), La Banque Cenlrcle Européenne, l'Euraiystème, le Systène Eurcpéen des Banques Centrales, avrii 2008 (2'édition).

9 ECESOMEl

Fage2iS

DOCI-'MENT 2

Taux d'intérèt directeur de la Banque Centrele Européenne (BCE) (en %, échellede droite) et taux de change effectif de l'euro (Bâse 100 au 1e'janvier 1999, échèlle de gauche)

* Le taux de change effectif est Ia moyenne pondéfée du taux de change d'une monnaie par rapport
celles des principaux partenaires commerdaux du pâys ou de la zone de pays.

à

Sovce : Bulletin de Ia Banque de France, aaùt2008 ; OCDE, Annexe statist que
Perspectir'es écanomiqdes, n'83, juin2008

9 ECESOME,I

Page3/8

DOCUMENT 3
L'Union. européenne (UE) s'est dotée lors du traité d,Amsterdam de 1997, de règlements communautatres en matière de finances publiques constituant le pacte de stabiliaé et de croissance (Psc) et visant à proroger la discipline en matière de finances issue des crilèrcs de Maastricht. [...] Le pacte comporte un puisqu'en cas de risque de dépassement, lacommission adresse une recommandation au pays concerné et un ( voret réoressif > allant d'un dépôt temporaire jusqu'à une âmende pouvant atteindre au maximum 0,S % du plB [...]

-

exceptionnelles puisqu'elles supposent que l'État concerné doit subir une récession supérieure à 2 %.1.. 1 En novembre 2003, les déficits excessifs pour la deuxième année consécutive de l'Allemagne et de la...
tracking img