Tirade sganarelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1023 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte
Dom Juan, Acte I scène 1 :
La tirade de Sganarelle

Ce texte est la scène d’exposition de Dom Juan de Molière. Molière, auteur de nombreuses pièces de théâtre au XVII° siècle, est classé parmi les représentants du classicisme. Le classicisme se caractérise par l’importance donnée à la clarté, la raison, la mesure, les codes et la morale, ainsi que l’imitation desAnciens et la fréquente référence à l’Antiquité. Molière choisit de représenter la morale sur scène mais préfère à la tragédie, la comédie, qui permet une critique des mœurs et travers de son temps. Dom Juan, qui est joué pour la première fois en 1665, connaît un succès considérable jusqu’à ce qu’il soit secrètement interdit par le roi sous la pression des dévots qui venaient de faire interdireTartuffe. Si Molière est considéré comme un classique, Dom Juan est néanmoins une pièce d’un genre hybride, une tragi-comédie, qui fait plus d’une entorse aux règles classiques, ainsi elle refuse la règle des trois unités, est écrite en prose, se finit mal ce qui est contraire au code de la comédie et mélange les registres. De plus, le héros est plutôt un représentant du mouvement baroque, de par soninconstance et ses tromperies, son jeu avec les apparences et sa capacité d’illusionner ceux qui l’entourent.
Comment cette tirade fonctionne sur un double portrait ? Nous allons donc voir le portrait de Dom Juan, puis le fait que la tirade permet au valet de se présenter et de faire valoir personnel.

Ce personnage fait preuve de nombreux libertinages.
Le terme « pèlerin » révèlel’attitude provocatrice de Dom juan à l’égard de l’église. A cette époque un pèlerin est une personne qui dissimule ses véritables intentions. Il est en constante révolte contre cette institution. Le valet fait une grande énumération « diable, turc, hérétique… » qui révèle le rejet de nombreuses superstitions de la part de Dom juan. Sganarelle fait l’anaphore de la conjonction « ni » qui montre le caractèrenet du rejet. Dom juan est un « enragé » lorsqu’on lui parle de ces superstitions.
Dom juan est un homme profite de la seule existence en laquelle il croit. On apprend qu’il domine les femmes dans ses relations et est le maître des débats. Il multiplie les conquêtes « c’est un épouseur à toutes mains ». On découvre le caractère hétéroclite des conquêtes car différentes les classes socialessont évoquées. Il a un appétit de conquêtes constant, n’à aucune limite à son plaisir. Sganarelle fait une énumération burlesque « toi, son chien, son chat » (il traite d’une réalité sérieuse (le libertinage) de façon humoristique dans le but de faire rire). Dom juan rejette complètement l’idée du mariage et s’adonne à l’hédonisme qui est la philosophie du plaisir.
C’est un personnage qui est «grand seigneur ». Cela révèle qu’il fait parti d’une élite sociale. Qui jouie de ne pas travailler et peut ainsi pratiquer ses libertinages sans tomber dans le besoin. Cette classe sociale correspond à l’aristocratie. Il vit dans la démesure et dépense beaucoup : Sganarelle le traite de « Sardanapale » qui est connu pour sa vie de débauche et ses différents excès. Ces éléments révèlent lelibertinage sociale du maître.

Sganarelle est un valet traditionnel de la comédie classique. Il fait preuve de crédulité et de superstitions : il est peu crédible auprès du lecteur et du spectateur car il croit au « ciel » et au « loup garou ». Il est attaché aux valeurs de la religion car il regrette l’impiété omniprésente chez son maître et fais une imprécation « il suffit que le courroux du ciell’accable ». Il a une crainte de la justice divine ce qui montre l’inculture du personnage. Cette tirade révèle l’extraction populaire du valet. Il a en effet tendance à mélanger les niveaux de langue.
Tout d’abord le courant familier : « bête brute, épouseur a toutes mains, il ne trouve rien de trop chaud ni de trop froid pour lui ». Cela montre qu’il appartient à une classe sociale...
tracking img