Tire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1510 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation

Sujet : Dumarsais conclut ainsi son éloge du philosophe, modèle intellectuel et moral incarnant l’esprit des Lumières : “ Plus vous trouverez de raison dans un homme, plus vous trouverez en lui de probité. Au contraire, où règnent le fanatisme et la superstition, règnent les passions et l’emportement. Le tempérament du philosophe, c’est d’agir par esprit d’ordre ou par raison ;comme il aime extrêmement la société, il lui importe […] de […] ne produire que des effets conformes à l’idée d’honnête homme. ” Vous commenterez et illustrerez ce portrait du philosophe en un développement composé prenant appui à la fois sur les textes de ce corpus, les textes du XVIIIème siècle étudiés en classe et vos lectures personnelles.

[Notes du correcteur]
En gras, les auteurs cités =>critère de culture générale dans l'évaluation.
En gras et en italiques, les conclusions partielles servant de transitions entre les différents points du développement.

Déjà dans l’antiquité, il existait des hommes qui s’efforçaient de découvrir les principes des sciences, de la morale, de la vie mais c’est au XVIIIème siècle que ce mouvement culturel et littéraire s'installe, pour tenterd’organiser les connaissances communes en un système cohérent et juste. Le philosophe est une source essentielle au développement de cette nouvelle réflexion établie sur de nouvelles valeurs. Dumarsais fait son éloge du philosophe (du grec philosophos : philo-ami, sophos-sage) en le caractérisant comme modèle intellectuel et moral. Il décrit celui-ci comme rempli de ”raison” et de ”probité”, plein deconsidération pour la société.
Avec cette affirmation, nous pouvons établir un portrait concret du philosophe tout d’abord en interprétant les trois principes fondamentaux du philosophe (raison, tolérance, humanité), ensuite en décrivant son idéal classique qui est celui de l’honnête homme et enfin, en présentant sa volonté de voir les hommes évoluer et ses combats pour la société.

Condorcetaffirmait que le philosophe ”prend pour cri de guerre : raison, tolérance, humanité !” Il s’agit ici des trois principes fondamentaux sur lesquels repose le comportement du philosophe. Dans l’article ”philosophe” de l’Encyclopédie Dumarsais écrit que ”la raison est à l’égard du philosophe ce que la grâce est à l’égard du chrétien”, le chrétien agit selon la grâce de Dieu tandis que le philosophe agitavec raison uniquement. Il détermine ainsi les causes qui le poussent à agir. La raison chez le philosophe fonde la morale et s’oppose aux passions, aus désirs déréglés. Tous ses actes sont précédés de réflexion, il n’agit pas sous l’impulsivité. Sa raison fait qu’il sait demeurer indéterminé lorsqu’il n’a pas de motifs pour juger, il est à la recherche de la simple vérité. La raison développechez l’esprit philosophique sa droiture, son honnêteté, donc des sentiments de probité.
Le second principe fondamental du philosophe est la tolérance. Il est vrai qu’il a toujours défendu l’égalité et l’authenticité des jugements d’autrui. Nous pouvons ainsi citer le Traité sur la tolérance de Voltaire qui a permis la réhabilitation du protestant Calas qui fut condamné sans preuve pour le meurtrede son fils. La tolérance est présente dans la vie du philosophe ; sans elle il ne pourrait s’engager à vivre en société, il ne pourrait trouver du plaisir avec les autres. Il se doit de respecter les opinions d’autrui, il se doit d’être indulgent.
Le dernier principe essentiel qui détermine le philosophe est l’humanité. Cette qualité est assez proche de la tolérance mais elle s’en différencietout de même. L’altruisme et la bienveillance à l’égard des autres sont dans ce cas privilégiés. Dans la lettre 24 des Lettres Persanes, Montesquieu, à travers un échange entre un Perse visitant Paris et son ami resté au pays, dénonce le manque de civisme des Parisiens dans la rue.
Pour récapituler, le philosophe se constitue ainsi un art de vivre conforme aux principes fondamentaux que nous...
tracking img