Titre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2564 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La consommation d’alcool chez les jeunes
Problématique: Quelles sont les causes de l’augmentation des jeunes dans la consommation d’alcool en France ?
I. L’effet attractif de l’alcool sur les jeunes
a. La consommation durant les fêtes
b. La popularisation de l’alcool chez les jeunes
II. Une consommation s’agrandissant chez les jeunes
a. La consommation d’alcool débute de plus enplus jeune
b. Elle s’augmente dans le temps
III. Les conséquences sur la population
a. Augmentation du nombre d’accident
b. Des nouvelles mesures prises par le gouvernement
c. Les avantages et les inconvénients
{text:soft-page-break}
Introduction :
L'alcool, un danger ? Nous nous posions cette question car étant adolescent et lycéen, nous sommes exposés et nous pouvonsêtre tentés par la consommation d'alcool. Nous savons bien sur que la consommation abusive de boissons alcoolisées constitue un danger et nous savons aussi, en tant que lycéens, adolescents, que la consommation d’alcool évolue avec l’âge, c'est-à-dire qu’elle s’accroit de plus en plus selon l’âge. Ainsi nous voulions connaitre davantage de détails sur ce sujet qui nous concerne tous. Or d’après unchiffre transmis par le ministère de l’éducation national, le bilan de la consommation d’alcool chez les lycéens en France s’élève à 70%. Plus localement, suite au sondage que nous avons effectué dans notre lycée, nous pouvons affirmer que sur les 50 lycéens interrogés 85% affirment consommer de l'alcool.
I. L’effet attractif de l’alcool sur les jeunes
a. La consommation durant les fêtes{text:soft-page-break} De plus, il est reconnu que l’alcool lève les inhibitions et fait perdre la mesure. Il arrive aussi à certain groupe de jeune d’acheter une bouteille d’alcool fort avant d’aller en discothèque et de retourner dans la voiture régulièrement au cours de la nuit pour boire un autre coup.
{draw:frame}
b. La popularisation de l’alcool chez les jeunes
Si avant 14 ans laconsommation d’alcool reste rare en revanche à 17 ans, l’alcool est très loin la substance la plus consommée au cours des 30 derniers jours. En effet, 8 jeunes sur 10 (75% des filles et 82% des hommes) en déclarent au moins un usage. Ce décalage homme/femme s’accentue dès lors que le niveau de consommation s’élève. Ainsi, près de trois fois plus d’hommes que de femmes (18% contre 6%) déclarent un usagerégulier, soit 10 consommation au dernier mois. Plus de la moitié des jeunes de 17 ans (57%) déclarent avoir déjà été ivres au cours de leur vie, près de la moitié (49%) au cours des 12 derniers mois et sur dix (10%) au moins dix fois au cours de cette période.
{text:soft-page-break} {draw:frame}
{text:soft-page-break}
II. Une consommation s’agrandissant chez les jeunes
On touche lepremier verre de plus en plus tôt en particulier par des soirées les weekends. Les jeunes sont inexpérimentés, entraînés, il y a aussi un goût de la provocation, beaucoup de raisons qui poussent les jeunes à consommer et qui les mettent donc en danger, notamment sur la route. Près de 15 jeunes de 15 à 24 ans meurent chaque semaine dans des accidents routiers.
a. La consommation d’alcool débutede plus en plus jeune
En France, l’âge moyen des premières consommations a diminué et se situe aujourd’hui à 12 ans. Or, chez les ados, on constate du développement du «binge brinking» qui pourrait se traduire en français par le fait de boire le plus vite possible. C'est la dernière tendance qui fait des ravages chez les jeunes, en général cela se passe en fin de semaine. L'expérimentation del'alcool chez les 17-19 ans concerne neuf jeunes sur dix. En dehors de l'expérimentation, la différenciation sexuelle est marquée concernant les consommations : plus le niveau de consommation augmente plus la différence garçons/filles croît. Mais selon les régions et les tranches d'âge, les disparités sont conséquentes.
Un peu plus de huit garçons sur dix et un peu plus de six filles sur dix...
tracking img