Titre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nous allons faire le commentaire d’un des portraits présent dans Les Caractères de Jean de la Bruyère qui caractérise l’Homme de son temps. Nous allons voir comment « Gnathon » tiré de la partie« De l’Homme » représente le dégout mais aussi le rire.

D’une part La Bruyère dénonce le comportement du goinfre Gnathon il n’est nommé que une seule fois par son prénom puis appelé « il » jusqu'à lafin de son portrait on peut donc en déduire qu’on ne voit que lui par son comportement répugnant qui est dégradé par la suite aux lignes sept et huit «  ne se sert que de ses mains ; il manie lesviandes, les remanie, démembre, déchire » comme-ci il était pressé ou peur qu’on les lui retire. On constate que Gnathon est vu comme un animal de ferme qu’on engraisse par l’utilisation de « râtelier »(ligne quatorze). Cependant n’ayant aucune information sur sa situation sociale on peut quand même deviner que Gnathon est un bourgeois ou un noble car il est présent malgré son manque de principes àun diner et au champ lexical de la nourriture souvent évoqué comme « les viandes » (ligne sept).
D’autre part, La Bruyère fait un portrait à charge dénonciative, Gnathon est un personnageégocentrique car « il ne vit que pour soir » (ligne première), «  ne connait de maux que les siens » (ligne vingt-quatre) il se voit comme le centre du monde, il y a que sa personne qui l’importe et s’accaparetout (lignes seize et dix-sept) « il n’y a dans un carrosse que les places du fond qui lui conviennent », (ligne dix-neuf) « il les prévient dans les hôtelleries » et par l’utilisation du superlatif«  se conserver dans la meilleure chambre le meilleur lit » (ligne vingt ». L’auteur fait l’usage d’antithèse dans le portrait du personnage comme : « pour soi/tous les hommes », « seul celle/deuxautres », « embarrasse tout le monde/ne se contraint pour personne » et « la sienne/l’extinction de l’homme » pour montrer qu’il est tout autant égoïste. Il est aussi caricaturé quand il mange « ...
tracking img