Tiviski

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2191 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ETUDE DE CAS :
PLAN :
I- Historique
II- Identification de l’entreprise
III- Problématique
IV- Diagnostic interne, externe et matrice de croissance
V- Alternatives stratégiques
VI- Conclusion

I- HISTORIQUE
Nancy Abeid Arahamane, d’origine anglaise et ingénieur de formation, s’est rendu compte que la Mauritanie, bien que possédant beaucoup d’animaux susceptibles de produire du lait,importait d’énormes quantités de cet aliment afin de satisfaire la demande intérieure. C’est ainsi qu’elle a conçu une entreprise Tiviski, officiellement appelée Laitière de Mauritanie et sise à Nouakchott pour corriger ce déséquilibre.
* 1989 Nancy Abeiderrahmane tente de produire du lait de chamelle, afin de le substituer progressivement au lait UHT importé. Grâce à un prêt français de 140 000euros, son entreprise, Tiviski, se met à produire 200 litres de lait de chamelle, puis de vache et de brebis.
* 1994. Tiviski se lance dans la fabrication de fromage de lait de chamelle et décroche un prix suisse de 34 000 euros. Elle cherche à exporter l'équivalent de 300 000 euros par an.
* 2003. Embourbé dans les réglementations commerciales et sanitaires, le fromage de lait dechamelle n'a toujours pas franchi les frontières mauritaniennes. Huit cents nomades mauritaniens bénéficient du projet, Tiviski leur garantissant des crédits gratuits pour qu'ils vaccinent leurs animaux.

II- IDENTIFICATION DE L’ENTREPRISE
STRUCTURE DU CAPITAL | Entreprise 100% mauritanienne au capital de 300 000 000 UM ; avec des investissements qui s’élèvent à 1 500 000 UM. |
PROFIL DU DIRIGEANT| Ingénieur de formation, Nancy Abeiderrahmane a grandi dans un milieu britannique. Elle a par la suite effectué des recherches sur la Mauritanie où elle s’est finalement installé en 1970 avec son mari (ils ont divorcé). C’est au cours d’une visite dans une manufacture laitière en Europe qu’elle a eu l’idée de monter Tiviski, idée qui se concrétisera en 1987. |
SECTEUR D’ACTIVITE | Tiviski estspécialisée dans la transformation de lait frais de chamelle, de vache et de chèvre. |
OUTILS DE TRAVAIL | Tiviski dispose : * D’une unité de pasteurisation, * D’une usine UHT, * De véhicules de collectes, * De camions frigorifiques,De différents logiciels : suivi de paiement, des achats, gestion des stocks, gestion du personnel, gestion des ventes, Allen Bradley pour lescommunications. |
EFFECTIF | Tiviski emploie environ 200 personnes parmi lesquelles on retrouve des ouvriers qui ont un faible niveau d’instruction. Cependant un programme de formation draconien est mis en œuvre. On retrouve aussi 2 informaticiens et un programmeur externe. |
CHIFFRE D’AFFAIRES | Les débuts ont été difficiles mais les ventes ont progressivement augmenté (chiffres). |

III- PROBLEMATIQUESymptômes
* Tentatives d’exportation vers le marché au point mort depuis des années,
* Difficultés techniques empêchant l’utilisation du procédé UHT pour accroitre la conservation du lait de chamelle,
* Difficulté d’implantation d’un laboratoire de certification approuvé par l’union européenne.
L’analyse de la situation de TIVISKI fait ressortir les problèmes suivants:
Problématiqueinterne
* La manière de parvenir à rendre le lait de chamelle conservable.
Problématique externe

* La pénétration du marché européen hautement rentable,
* La concurrence des produits laitiers UHT européens,
* Saisonnalité de la production mais aussi de la demande en lait.

IV- DIAGNOSTIC INTERNE, EXTERNE ET MATRICE DE CROISSANCE
ANALYSE PAR LA CHAINE DE VALEUR
ACTIVITESPRINCIPALES: | COMMENTAIRES |
Approvisionnement/Collecte: | Tiviski dispose de trois centres de collecte équipés qui reçoivent en permanence des quelques 800 à 1000 fournisseurs dont 15% de femmes, le lait de chamelle qui constitue sa matière première de base. |
Contrôle de qualité: | Le contrôle se fait en deux étapes : * Le lait livré par les fournisseurs de TIVISKI est systématiquement...
tracking img